[Chronique Horreur] L’asile du Nord. 1, Camille, de Carine Paquin

Tout commence par un « innocent » jeu de Ouija entre filles (c’est fou, cette propension qu’ont les adolescents à aimer se faire peur !). Se mêle à cela le décès d’une grand-mère qui, post-mortem, se révèle être plus étrange qu’il n’y paraissait de son vivant. Vous tenez là un cocktail trouble à souhait et qui sent déjà le sapin roussi !

Acherontia

Synopsis

Peu de temps après la mort de sa grand-mère, à l’aube de l’an 2000, une jeune fille de seize ans est internée à l’hôpital psychiatrique. Son diagnostique: schizophrénie paranoïde. Pourtant, certaines personnes de la ville sont convaincues que la petite n’est pas folle, que ce qui l’affecte n’a rien d’humain. Existerait-il quelque chose d’invisible à l’homme qui peut s’emparer de lui et détruire sa vie? Enfermée entre les quatre murs de cet hôpital, que fera Camille quand elle constatera que sa vie ne lui appartient plus? Pour quoi, ou plutôt pour « qui » vit-elle?

Lire la suite

Coup de projo sur nos lecteurs #53 – Les Chroniques d’Acherontia

Je suis vraiment heureuse de ce coup de projo’ proposé et organisé par Netgalley. Encore merci à Astrid Pourbaix pour sa gentillesse et le travail accompli !

Le blog NetGalley

La communauté NetGalley est riche de bibliothécaires, libraires, professeurs, journalistes, blogueurs, chroniqueurs… qui nous enrichissent de leur travail en partageant quotidiennement leur passion pour la lecture et leurs coups de coeur littéraires.

Nous aimons prendre le temps de pointer le projecteur sur leur activité et partager avec vous quelques bribes de leur parcours…

Aujourd’hui, nous avons la joie de partager notre entretien avec Marie, connue aussi dans la blogosphère littéraire sous le pseudo Acherontia Nyx.

Elle partage son parcours, nous raconte sa relation avec les livres, nous parle de son travail de bibliothécaire-documentaliste et explique ce qui l’a poussée à se lancer dans la blogosphère avec un blog créatif et littéraire.


Pourcommencer, commentdéfiniriez-vous votre relation avec les livres, la lecture ?

Avant toute chose, je définirais cette relation en un mot : «nourriture».

Je pense en effet que la lecture est totalement nécessaire à ma vie personnelle comme…

Voir l’article original 1 820 mots de plus

[Chronique fantasy] La reine des esprits. T1, Coup d’état, de Valérie Simon

Laissez-vous guider par l’auteure, elle sait très bien prendre son lectorat par la main pour le mener là où elle le souhaite. Vous ne comprenez pas tout ? Certains termes ou notions vous échappent ? Ce n’est pas grave ! La compréhension viendra en son temps. Contentez-vous juste de vous imprégner petit à petit, à la façon d’un baba qui s’imbibe de rhum tout à son rythme.

Acherontia Nyx

Dans un empire dépendant de l’exploitation économique du Cristal, des femmes, les Initiées Denaia, noyautent les plus hautes sphères du pouvoir. Jeunes et extrêmement belles, elles ont été formées pour contrôler leurs corps et leurs esprits de façon implacable. Elles obéissent à une « Mère » qui intrigue pour s’arroger un pouvoir politique garantissant leur hégémonie. Depuis des années, ces Initiées cherchent à s’emparer de l’économie du Cristal, source de toutes les richesses et de toutes les convoitises. Pour cela, il est nécessaire de se débarrasser d’Alia, la jeune héritière. Les Initiées ne reculeront devant rien pour parvenir à leurs fins, y compris le meurtre. Pourtant, Alia n’est pas aussi démunie que son jeune âge pourrait le laisser entendre : elle aussi a suivi une formation d’Initiée, et ses propres alliés sont nombreux. Mais surtout, elle vient de se découvrir un don effrayant. Elle est capable de lire les pensées des hommes qu’elle touche.

Lire la suite

[Rendez-vous littéraires] C’est lundi #86

Hello mes p’tits poulpes !

Étant partie en weekend en amoureux cette semaine, j’ai eu l’occasion de bouquiner à l’ombre d’un chêne dans le parc du château où nous louions une chambre, ou au coin du feu de bois allumé dans la salle de réception. Un vrai régal ! J’ai donc pu terminer ma dernière lecture en toute quiétude, bien calée contre l’épaule de l’Amoureux, qui bouquinait aussi de son côté.

Après, je suis très en retard dans mes chroniques, et je m’en excuse platement auprès de celles et ceux qui les attendent. En ce moment, je prépare mes marchés artisanaux à venir, et je suis complètement débordée. Heureusement, les vacances de Pâques arrivent (la semaine prochaine seulement ^^’) et je vais pouvoir rattraper un peu le retard accumulé.

Voilà voilà, je vous souhaite une excellente semaine littéraire !

Lire la suite

[Rendez-vous littéraires] C’est lundi #85

Hello les poulpes !

Ce fut une semaine plus en demi-teinte pour moi, niveau lecture. Comme toujours, j’ai cent fois trop d’activités, et quand je trouve un moment de temps pour lire, je pique très vite du nez sur mes pages. Ce que c’est frustrant ! D’autant plus que j’apprécie ma lecture !

Enfin, cette semaine, j’ai repris le chemin de ma liseuse, notamment avec ma bonne vieille habitude de lire en travaillant. Si, si, c’est possible ! Ne pensez surtout pas que je suis une tire-au-flan et que cela diminue mon rythme de travail, que du contraire ! En fait, je travaille à mi-temps dans un service de numérisation patrimoniale, c’est-à-dire que je numérise des ouvrages anciens, des manuscrits, des incunables. Le travail est passionnant dans un sens, mais là où cela peut devenir lassant, c’est le temps de scan entre chaque page. Il faut que le scanner passe sur l’ouvrage, puis enregistre les données, les retranscrive à l’écran… Entre chaque page tournée, il y a environ 5-10 secondes de battement, en fonction du scanner utilisé. Ce n’est pas énorme, mais ça me laisse le temps de lire une phrase ou deux entre les coups. Ainsi, je double les avantages : je ne me lasse pas de mon travail de numérisation, que du contraire ! Il y a un véritable regain d’intérêt pour le job. Je trouve même que ma productivité a augmenté depuis que j’ai trouvé ce système. Et j’avance parallèlement dans mes lectures, certes beaucoup plus lentement que si je lisais tranquillement dans mon fauteuil, mais je considère que tout temps de lecture est bon à prendre !

Résultat des courses, j’ai presque terminé une lecture, que je vais compter comme terminée car il ne me reste vraiment pas grand chose à lire, et j’en ai commencé deux autres que je vais vous présenter ici…

Lire la suite

[Chronique steampunk] La forêt des araignées tristes, de Colin Heine

Alors, oui, je l’admets, ce début de roman m’a déstabilisée, m’a même fait craindre pour la suite de ma lecture. Il y avait trop d’inconnues pour que l’équation me semble apte à aboutir à quelque chose de bon. Et pourtant… L’univers proposé était si délicieusement mystérieux, me donnait tant envie d’en goûter plus, que je me suis finalement laissée embarquer. Le voyage en valait-il la peine ? Ça, c’est ce qu’on va voir…

Acherontia

Synopsis

Bastien est paléontologue : sa spécialité ? Étudier les créatures étranges qui naissent de la vape, ce mystérieux brouillard aux propriétés énergétiques extraordinaires qui a recouvert le monde et menace de l’engloutir un peu plus chaque jour. Tour à tour victime d’un dramatique accident en apparence banal duquel il réchappe de justesse et témoin d’un attentat, où sa survie ne tient à nouveau qu’à un fil, il voit son destin basculer. Le voilà pris dans l’engrenage d’une affaire d’espionnage d’envergure internationale, sous les feux croisés d’une société secrète d’assassins, de brutes armées et d’une agence de détectives aux méthodes douteuses. Sans compter qu’une créature cauchemardesque, tout droit venue des Vaineterres, ces zones perdues dans un océan de vape, semble bien décidée à lui faire la peau…

Lire la suite

[Rendez-vous littéraires] Vendredi, tout est permis ! #1

Hello les poulpes !

J’avais envie d’initier un nouveau rendez-vous. Bon, je vais être honnête, je ne sais pas encore si j’arriverai à le tenir sur le long terme, étant donné ma propension à me lancer dans trois mille choses à la fois. Trop de passions tue la passion, dites-vous ? Non ! C’est le trop peu de temps qui la tue, aussi sûrement que les dérèglements climatiques massacrent les abeilles. Enfin…

Il y a temps de choses que je trouve comique, qui me font rire aux éclats et qui égaient mes journées… J’ai très envie de vous partager mes quelques découvertes, en espérant pouvoir vous arracher un coin de sourire. Là aussi, je dois vous avouer que j’ai un humour très spécial, très décalé, et que ce qui me fait rire ne fait pas forcément rire tout le monde. Mais soit ! Certain(e)s y trouveront sans doute un peu de leur bonheur, c’est déjà ça de pris !

La bannière viendra en temps et en heure…

Hallucinations auditives

Le principe des hallucinations auditives est très simple… Vous entendez une chanson en langue étrangère, et vous comprenez quelque chose dans votre langue maternelle qui n’a strictement rien à voir avec le sens de la chanson d’origine. Mieux encore, la chanson est en français, mais vous comprenez quand même des paroles bizarres. Je peux dire que je suis une vraie chasseuse d’hallucinations auditives ! J’adore ça !

0:53 : « Je déteste les gosses ! »

3:05 : « Dégobille ! »

Et puis deux autres qui ne sont pas de moi, qui sont relativement connues, mais que j’ai à nouveau entendu à la radio cette semaine et qui m’ont beaucoup fait rire…

4:53 : « Son assassin met le rat dans le tiroir, et tue le rat… »

1:36 : « Va lécher le Bill dehors. »

Traductions hasardeuses

Les traductions hasardeuses, c’est quand vous écrivez une jolie phrase dans votre langue maternelle, que vous la transcrivez dans Google traduction, puis que vous la traduisez dans deux-trois langues différentes avant de la faire revenir dans celle de départ. Vous verrez que le résultat n’est plus tout à fait le même…

Attention, peinture fraîche !

Moi, j’aime la peinture fraîche. La vraie, la verte, celle qui sent fort les produits chimiques et dont l’odeur ne s’en va pas avec une simple aération de la pièce. Celle qui colle bien au pinceau, qui nécessite une foule d’oxides pour s’en débarrasser. Vrai, les amis ! Achetez la peinture insoluble Dubouton-Vaudrin !

Acherontia Nyx

Traduit consécutivement en anglais, en allemand, en russe puis à nouveau en français, cela donne…

J’aime la couleur fraîche. De la vraie verdure, une odeur de produits chimiques puissants et similaires, ne se perd pas avec la simple ventilation d’une pièce. Celui qui adhère à la brosse, qui a besoin de beaucoup d’oxydes pour l’enlever. Vrais amis! Achetez la couleur insoluble Dubouton-Vaudrin!

Traduction hasardeuse…

L’axolotl et la grenaille

Mon axolotl de compagnie a de drôle de manies, surtout les lundis matins où il lui prend son petit quart d’heure de folie. Depuis peu, il s’est amouraché d’une petite pomme de terre grenaille (bio, s’il vous plaît) tombée du bac à légumes. Il ne la quitte plus d’une semelle (ou plutôt d’une épluchure) et la prend même pour dormir dans son arbre à axolotl. C’est à n’y rien comprendre !

Acherontia Nyx

Traduit consécutivement en basque, hongrois et anglais…


Mon entreprise a la folie axolotlique, surtout le lundi matin, qui comporte un quart de folie. Récemment jeté les petites pommes de terre en amour (s’il vous plaît). Laisse plus d’un (ou plutôt une coquille) et dort sur l’arbre axolotl. Rien de compréhensible!

Ça, tu l’as dit !

Vitamines

Cette nuit, j’ai rêvé que je jetais des cachets de vitamines sur les draps de mon lit. Allez savoir ce qui m’est encore passé par la tête… Peut-être avais-je envie de voir s’il allait en pousser des arbres à fruits ultra vitaminés, si on pouvait faire une culture de cachets blancs qui donnent la pêche (mauvais jeu de mots, je sais), ou bien simplement avais-je peur d’être dans de mauvais draps si je tombais à court de ces

cachets ?

Acherontia Nyx

Traduit consécutivement en bosniaque, portugais et maori…

Cette nuit-là, j’ai rêvé que je mettrais les comprimés de vitamines sur mon lit dans mon lit. Va voir ce que j’ai dans la tête … J’aimerais voir si elle grandit avec des vitamines ultra-riches si nous pouvons produire des fruits mûrs. (une mauvaise punition, je sais), ou ai-je peur de vivre dans un mauvais moyen d’échapper à ces factures?

Non, ça va, je n’ai pas de factures en retard, merci XD