[Chronique steampunk] La machine de Léandre, de Alex Evans

Le mélange entre fantasy magique et steampunk proposé par l’auteure est vraiment très réussi. Je crois qu’Alex Evans a atteint le niveau expert en mixologie !

Acherontia Nyx

Constance Agdal, excentrique professeur de sciences magiques, n’aspire qu’à une chose : se consacrer à ses recherches et oublier son passé. Malheureusement, son collègue disparaît alors qu’il travaillait sur une machine légendaire. La jeune femme le remplace au pied levé et fait la connaissance de Philidor Magnus, un inventeur aussi séduisant qu’énigmatique. Bientôt, une redoutable tueuse et un excentrique et un richissime industriel s’intéressent à ses travaux, sans oublier son assistant qui multiplie les maladresses et un incube envahissant…

Lire la suite

[Mois Lovecraft 2020] Dagon

Je pense que c’est à cet instant précis que je suis devenu fou.

H. P. Lovecraft, Dagon

Mars, c’est généralement le « mois Lovecraft » chez les Indés de l’imaginaire ! Et, bien sûr, ça l’est aussi chez Acherontia Nyx ! En ce joli (?) mois de Mars, je vais envahir vos mirettes avec autre chose que le coronavirus (encore que je doute que ce soit plus réjouissant…). Je vais vous présenter quatre nouvelles du célèbre Lovecraft, une par semaine, en commençant avec un récit de jeunesse, ou presque…

En parallèle, je vous propose une illustration par nouvelle sur mon site web.

Introduction…

Dagon (titre original : Dagon) est une courte nouvelle, d’abord rédigée en juillet 1917 (et donc considérée comme faisant partie des derniers récits de jeunesse de Lovecraft), puis publiée en novembre 1919 dans le onzième numéro du magazine The Vagrant, avant d’être réimprimée dans le pulp Weird Tales en octobre 1923 puis en janvier 1936. Lovecraft a vingt-sept ans lorsqu’il invente cette histoire. Avec La tombe, elle est considérée comme ses premières oeuvres « d’adulte ».

Lire la suite

[Interview] Philippe Raxhon et le complot des philosophes

J’ai longtemps été inhibé par l’écriture romanesque, car à mes yeux le roman est l’expression la plus aboutie de la narration. Puis la vanne s’est ouverte, à un moment de ma vie où j’avais envie de changer de prairie.

Philippe Raxhon

Professeur à l’Université de Liège, en Belgique, où il enseigne notamment la critique historique, Philippe Raxhon est l’auteur de livres et d’articles concernant les relations entre mémoire et histoire. Il est aussi scénariste de docu-fictions. Mais nous allons laisser de côté la littérature académique pour aborder le premier roman de cet auteur qui n’a jamais vraiment laissé son tablier d’historien au placard. D’abord intitulé La Source S et publié chez Librinova en 2018, il fait l’objet d’une réédition chez City sous un nouveau titre, Le complot des philosophes. Aujourd’hui, je vous livre avec grand plaisir ses réponses aux questions expertes de Nicolas André.

Lire la suite

[Chronique fantastique] Les ombres d’Esver, de Katia Lanero Zamora

Bref, l’auteure nous paume complètement. Et dès ce moment, elle nous tient entre ses filets pour ne plus nous relâcher, nous pauvres lecteurs innocents transformés en marionnettes entre les mains infernales d’une auteure qui a conçu un script en béton armé.

Acherontia Nyx

Amaryllis, 16 ans, n’a jamais connu que la maison où elle est née, le domaine d’Esver, reculé, magnifique, mystérieux. Dans ce manoir où elle vit seule avec sa mère, elle étudie la botanique avec l’espoir d’en faire son métier, malgré des nuits hantées par de drôles de rêves… Le jour où elles reçoivent une lettre du père annonçant la vente du domaine et le mariage de force d’Amaryllis à un de ses associés, tout bascule. Derrière les portes fermées d’Esver, la jeune fille trouvera-t-elle de quoi échapper à son destin ?

Lire la suite

[Chronique fantastique] Dans l’ombre de Paris, de Morgan of Glencoe

Non contente de déterrer les vieilles légendes de nos territoires celtes, Morgan of Glencoe exhume également toutes ces souffrances communes à celles et ceux qui ne rentrent pas dans le moule. Qui ne veulent pas y rentrer par peur de se trahir eux-mêmes. Ou qui sont obligés d’y rentrer parce que la société ne leur laisse pas le choix.

Acherontia Nyx

Depuis des siècles, les humains traitent les fées, dont ils redoutent les pouvoirs, comme des animaux dangereux.
Lorsque la princesse Yuri reçoit une lettre de son père lui enjoignant de quitter le Japon pour le rejoindre, elle s’empresse d’obéir. Mais à son arrivée, elle découvre avec stupeur qu’elle a été promise à l’héritier du trône de France ! Dès lors, sa vie semble toute tracée… jusqu’à ce qu’une femme lui propose un choix : rester et devenir ce que la société attend d’elle ou partir avec cette seule promesse : « on vous trouvera, et on vous aidera. »
Et si ce « on » était la dernière personne que Yuri pouvait imaginer ?

Lire la suite

[Chronique fantastique] Humain.e.s, trop humain.e.s, de Jeanne-A. Debats

Au-delà de l’intrigue, qui est très bien ficelée en soi, au-delà des personnages bien construits malgré leur caractère hétéroclite, au-delà des éléments fantastiques à présent bien connus des amateurs de bit-lit, au-delà même du style d’écriture très plaisant de Jeanne-A. Debats, c’est son humour qui m’a le plus touchée.

Acherontia Nyx

Je m’appelle Agnès Cleyre et je suis une sorcière. Une vraie cette fois. Ignorée durant toute mon existence par mes consœurs, voilà que la Grande Mère a enfin décidé de m’intégrer dans un convent. Mais pas le temps de m’interroger sur cet étrange revirement de situation. Au même moment, tous les vampires du Cénacle Majeur viennent de périr dans un mystérieux attentat, laissant à l’étude notariale de mon oncle la délicate question de la succession à régler et la garde d’un étrange coffre qui attire bien des convoitises. Serait-ce à cause de lui d’ailleurs qu’une pieuvre géante de l’espace s’est mise en tête de nous rayer de la surface de la Terre ?

Ma parole, tout l’AlterMonde semble devenir fou au même moment. Il ne manquerait plus que la fin du monde…

Lire la suite

[Ciel, mon cryptide ! | Saison 1] Chapitre 5, So falls the world

où des navigateurs de l’air jouent un mauvais tour à Phoebe, où un incident technique très fâcheux survient, obligeant Léontine à prendre des risques inconsidérés, où Abigaïl s’insurge à nouveau en pensant qu’on remet en cause ses compétences scientifiques, puis se ravise devant la gravité de la situation, et enfin où Onésime se voit contraint de prendre des mesures extrêmes…

Lire la suite

[Ciel, mon cryptide ! | Saison 1] Chapitre 4, Burn the remembrance

…où Onésime et Abigaïl prennent le baleinon dirigeable pour rentrer dans leurs quartiers bruxellois, où notre cryptozoologue préférée émet des soupçons à l’encontre de son directeur et ami, où ce dernier ne sait plus trop comment juguler la curiosité de sa subordonnée, et où Phoebe est tirée de son sommeil par une rencontre indésirable

Lire la suite