[Rendez-vous littéraires] C’est lundi #85

Hello les poulpes !

Ce fut une semaine plus en demi-teinte pour moi, niveau lecture. Comme toujours, j’ai cent fois trop d’activités, et quand je trouve un moment de temps pour lire, je pique très vite du nez sur mes pages. Ce que c’est frustrant ! D’autant plus que j’apprécie ma lecture !

Enfin, cette semaine, j’ai repris le chemin de ma liseuse, notamment avec ma bonne vieille habitude de lire en travaillant. Si, si, c’est possible ! Ne pensez surtout pas que je suis une tire-au-flan et que cela diminue mon rythme de travail, que du contraire ! En fait, je travaille à mi-temps dans un service de numérisation patrimoniale, c’est-à-dire que je numérise des ouvrages anciens, des manuscrits, des incunables. Le travail est passionnant dans un sens, mais là où cela peut devenir lassant, c’est le temps de scan entre chaque page. Il faut que le scanner passe sur l’ouvrage, puis enregistre les données, les retranscrive à l’écran… Entre chaque page tournée, il y a environ 5-10 secondes de battement, en fonction du scanner utilisé. Ce n’est pas énorme, mais ça me laisse le temps de lire une phrase ou deux entre les coups. Ainsi, je double les avantages : je ne me lasse pas de mon travail de numérisation, que du contraire ! Il y a un véritable regain d’intérêt pour le job. Je trouve même que ma productivité a augmenté depuis que j’ai trouvé ce système. Et j’avance parallèlement dans mes lectures, certes beaucoup plus lentement que si je lisais tranquillement dans mon fauteuil, mais je considère que tout temps de lecture est bon à prendre !

Résultat des courses, j’ai presque terminé une lecture, que je vais compter comme terminée car il ne me reste vraiment pas grand chose à lire, et j’en ai commencé deux autres que je vais vous présenter ici…

Lire la suite

[Chronique fantasy] Les soeurs Carmine. T1, Le complot des corbeaux, d’Ariel Holzl

Pour un premier roman, l’auteur frappe fort. Peut-être pas assez fort que pour enfoncer la porte du Goncourt (est-ce d’ailleurs vraiment le but?), mais suffisamment que pour atterrir dans la cours des beaux noms de la SFFF française. 

Acherontia

Synopsis

couv51857508Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.
Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

Éditions Mnémos, Collection Naos

2017

263 pages

Lire la suite