Throwback Thursday #17

ob_515986_ob-c6cdbe-ob-0fe75a-ob-719c47-throwbac

Le Throwback Thursday a été initié par BettieRose books sur son blog. Chaque jeudi, un nouveau thème est proposé. À moi de trouver un livre qui colle à ce thème et de vous en parler un peu.

Et cette semaine, le thème est…

Une histoire d’amour

histoiresdamour

Mon choix…

Les nécrophiles anonymes. T3, Le dernier des nephilims

de Cécile Duquenne

couv30331323Gabrielle et son frère, Abraham, sont les derniers des nephilim. Ils ont échappé au massacre qui a frappé les leurs, et ont été chargés en échange de protéger l’humanité des dérapages de la Création divine. Une occupation que Gabrielle prend très à cœur, ce qui lui a valu d’avoir bien mauvaise réputation, notamment chez les sangsues. Mais le nouveau drame qui se noue ne va pas vraiment lui laisser le choix… Elle va devoir accepter l’aide d’alliés dont elle se serait bien passée si elle veut résoudre l’affaire et clôturer un chapitre particulièrement douloureux de son passé !

 

ob_f1db21_ob-87907a-ob-e4af08-ob-32a13f-ob-b02a3

Pourquoi ce choix?

Vous vous doutez probablement que les histoires d’amour, ce n’est vraiment pas mon genre de prédilection, mais alors pas du tout! C’est d’autant plus vrai quand histoire d’amour rime avec Saint-Valentin… Je n’aime pas cette fête que j’estime trop commerciale et superficielle. Mais ceci est un autre débat ^^

Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler d’amour en général, ni d’une histoire d’amour lambda, je vais vous parler de la mienne. Parce que c’est une histoire en fin de compte assez liée à la lecture, et parce que bien sûr, elle me tient à cœur!

Mon histoire avec l’Amoureux a réellement débuté avec ce roman, justement. À l’époque, j’avais encore le pied dans le plâtre, et j’étais cloîtrée chez moi depuis presque quatre mois. Je lisais donc beaucoup, comme vous l’imaginez. Mais il faut savoir qu’à ce moment-là, il y avait une personne qui me trottait en tête depuis quelques temps, et que je n’avais plus vu, ou presque, depuis mon accident. Une personne qui me courtisait sobrement depuis un an et demi, et dont je refusais systématiquement les avances pour cause de situation difficile.

Difficile, en effet! Parce qu’il s’avérait être un collègue de travail et que, dans mon éthique personnelle, je refusais l’idée d’avoir une relation avec un collègue. Mais au moment où j’ai lu ce livre, j’étais déjà occupée à réviser mon système de valeur. Nous avions trop de points communs, et notre entente était trop parfaite pour dire d’en rester là. De coïncidences en heureux hasards, l’idée commençait à se faire un chemin dans mon esprit.

Et, une semaine à peine avant de recommencer le travail, je suis tombée sur cette lecture. Une héroïne qui se sent seule et incomprise, un héros qui lui tombe dessus comme par miracle et qui vient combler tous ces manques, pour finalement en arriver à une relation où tout colle parfaitement. Et ce héros, je vous le donne en mille, s’appelle exactement comme l’Amoureux! Pire encore, le titre même de la saga fait référence à son pseudo de toujours… Je me souviens m’être dit : « Ah, ce que j’aimerais rencontrer quelqu’un qui me comprenne et me complète aussi bien! » Et puis deux secondes plus tard : « Mais… je le connais déjà!! » Et là, bam! La lumière s’est faite d’un coup dans mon esprit. J’étais comme foudroyée. Je n’en ai d’ailleurs pas dormi de la nuit. Hasard, coïncidence, signe du « destin »? Je ne pouvais plus rester insensible à ce que me disait mon cœur quand tout me hurlait de foncer.

Et c’est ce que j’ai fait… Trois semaines plus tard, nous étions ensemble. Nous le sommes toujours, et ce n’est pas près de changer. Car jusqu’à présent, la vie n’a de cesse de me prouver à quel point j’ai eu raison de foncer…

Pour ce qui est du roman, je ne l’ai pas encore chroniqué, parce qu’il y a encore de très nombreuses lacunes dans les chroniques de mes lectures de 2017. Mais cela viendra, je vous le promets! C’est une lecture très addictive, avec une héroïne comme je les adore et comme on n’en fait plus. Gabrielle possède un esprit de repartie absolument délicieux! Et je suis certaine qu’elle fera le régal de nombreux lecteurs.

Je remercie chaleureusement Cécile Duquenne pour ce roman qui m’a permis quelques heures de pur bonheur de lecture, ainsi que tout le reste!

ob_f1db21_ob-87907a-ob-e4af08-ob-32a13f-ob-b02a3

Envie d’autres histoires d’amour?

Le récapitulatif des liens de ce Throwback Thursday se fait chez BettieRose, bien sûr!

9 réflexions sur “Throwback Thursday #17

  1. Pingback: Throwback Thursday Livresque 2018-7 : Une histoire d’amour | BettieRose books

    • Merci! C’est aussi pour ça que j’ai apprécié tes choix 😉 Il y a tant de types d’amour différents, c’est bien de montrer toute cette diversité et cette richesse! Pour ma part, je suis quand même partie dans le « classique », puisque dans mon livre figure une histoire d’amour homme-femme conventionnelle, dirons-nous. Mais je pense surtout que j’avais envie de faire un clin d’oeil à mon monsieur 😉

      J'aime

    • Merci ^^ Et oui, franchement, c’est un titre à découvrir! L’héroïne est juste ultime! Par contre, assez curieusement, elle n’est pas au centre des deux premiers tomes de la série qui, à mon sens, sont un cran en-dessous de ce troisième tome.

      J'aime

  2. Pingback: Top Ten Tuesday #41 | Les chroniques d'Acherontia

  3. Pingback: Mon mois de février 2018 : le bilan | Les chroniques d'Acherontia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s