[TAG] Les incontournables (récents) en SFFF, version Acherontia Nyx

Logo réalisé par Anne-Laure du blog Chut Maman lit !

Hey là, les libronautes ! Cela faisait bien longtemps que je n’avais plus fait de tags littéraires, par ici… Cela fait d’ailleurs bien longtemps que je n’ai plus sérieusement mis le cap sur le blog, et je m’en trouve assez honteuse, en fait. C’est que, avec le confinement, tout ça tout ça, ma tendance habituelle à hiberner et me recroqueviller sur moi-même est revenue, tout naturellement, et à mon plus grand désarroi. Je fais de mon mieux, mais à chaque fois cette vilaine tendance me rattrape. C’est épuisant de lutter contre sa nature profonde, quand on a le tempérament d’une ourse mal léchée en mal de sa tanière.

Toujours est-il que j’ai envie de soigner cela, en commençant par une sympathique incursion dans le monde de la SFFF post-2000, et avec cela un regard en arrière sur toutes ces belles lectures qui m’ont accompagnée ces dernières années. Voici le topo, proposé par le blog Neverthwere

Lorsque les médias généralistes consacrent des articles aux littératures de l’imaginaire, c’est toujours une joie qui tourne rapidement à l’aigre lorsqu’on regarde les ouvrages cités. En effet, les titres proposés sont assez systématiquement les mêmes et ont généralement comme point commun d’avoir tous été écrits entre les années 1950 et les années 1970, le plus souvent par des hommes blancs.

Loin de moi toute idée de remettre en question le statut culte ou la valeur de ces œuvres. Mais tous ces classiques du genre sont-ils vraiment aujourd’hui la meilleure porte d’entrée pour découvrir les littératures de l’imaginaire, et surtout, n’y-a-t-il aucun livre sorti plus récemment qui pourrait intégrer ce club ultra-select ?

Voilà pourquoi je vous propose un petit tag pour ouvrir de nouvelles perspectives sur le sujet : Les incontournables (récents) en SFFF.

Le principe est simple : présentez dans un article entre cinq et dix ouvrages appartenant aux littératures de l’imaginaire (SF, fantasy, fantastique) qui sont pour vous incontournables, quelle qu’en soit la raison.
Une seule condition : ces livres doivent avoir été publiés à partir de l’an 2000.

Vert, du blog Nevertwhere
Lire la suite

[Mois de l’imaginaire 2019] 7 octobre – Manesh

Les Teules sont finalement venus.

Dans la pénombre, ce ne sont d’humains que l’esquisse, corps nus drapés dans une cape d’aiguilles, fondus dans le corps de la forêt ; griffes repliées sur le bois d’une lance à pointe d’os ou d’un arc à demi-bandé. J’en dénombre près de cent. Comment avons-nous pu ignorer l’approche d’un groupe de cette taille ? Aucun d’entre nous ne les a vus ni entendus arriver ; pas même Turmach, qui pourtant n’aurait eu qu’à relever les yeux de sa broquette.

L’un des Teules, un vieillard de grande taille coiffé d’une tête de blaireau, s’avance d’un pas. Aussitôt, avec un bel ensemble, une dizaine d’autres l’imitent pour émerger en pleine lumière. Ils se détachent des arbres comme s’ils s’arrachaient à eux, et viennent former devant la forêt une ligne de gardiens silencieux.

Et puis c’est tout. Plus personne ne songe à esquisser le moindre geste. Nos respirations sont suspendues à un fil invisible. Les Teules nous décortiquent du regard, sans gêne ni pudeur, avec une sorte de nonchalance alerte, et nous faisons de même à leur endroit.

Ceux qui marchent en rêvant ne portent pas d’autre vêtement que l’ample manteau de fourrure retournée, bardé de plusieurs couches de rameaux d’épicéas, qui les enveloppe et les fond dans le décor de la forêt boréale. Nus leurs pieds, qui foulent le sol à demi-gelé ! À poil leurs cuisses, leurs tétons, leurs bras lestes, leurs génitoires qui pendouillent sous leurs ventres vaguement arrondis ! Mais du visage jusqu’au bout des orteils, pas un pouce de leur peau qui ne soit enduit d’une sorte d’épaisse graisse pigmentée dont l’étrange couleur, un turquoise grisâtre, parachève leur camouflage sylvestre. Même leurs opulentes chevelures teintes épousent les tons de la forêt : de bruns, d’auburn ou de roux, chevauchées de pommes de pin, de morceaux d’ambres ou de corne pris dans leur nasse.

Stefan Platteau, in Les sentiers des astres. Tome 1, Manesh. Les moutons électriques, 2014

N’oubliez pas de vous joindre à mon concours pour ce mois de l’imaginaire !

D’ailleurs, le cadavre exquis de ce roman donnerait ceci…

 » Tandis que je balançais le cadavre de ma tante au fond des bois, j’ai proposé une danse à Katniss Everdeen en m’étirant avec délice, et cela m’a plus. « 

Acherontia vous propose un chouette extrait du roman de Stefan Platteau, « Manesh »

C’est lundi, que lisez-vous? #78

c'est lundi_banner

Comme d’habitude, le rendez-vous du « C’est lundi… » est organisé par Galléane. Vous pouvez retrouver tous les billets sur son blog en cliquant sur le lien ^^ Le principe est très simple, il faut répondre à trois questions, chaque lundi:
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
Hello mes chers poulpes!
Bonne nouvelle, cette semaine, j’ai enfin rangé mes bibliothèques, dans un grand mouvement de ménage post-déménagement. Ça me rend heureuse de retrouver mes bouquins, après un mois de mise en caisse, de transport et de stockage! L’Amoureux, lui, est moins content. Sa belle chambre à coucher a pris un look « chambre d’ado » dont il ne raffole visiblement pas. C’est sûr qu’à présent, c’est plus un bureau-bibliothèque qu’une chambre, mais en même temps, ses bouquins prennent déjà toute la place au salon… 
Outre cela, je me suis débattue avec une bronchite asthmatiforme. Je suis restée chez moi trois jours, ce qui m’a permis de continuer dans mes lectures. La PAL est encore loin de diminuer pour autant, mais c’est déjà ça de pris!

Lire la suite

C’est lundi, que lisez-vous #77

c'est lundi_banner

Comme d’habitude, le rendez-vous du « C’est lundi… » est organisé par Galléane. Vous pouvez retrouver tous les billets sur son blog en cliquant sur le lien ^^ Le principe est très simple, il faut répondre à trois questions, chaque lundi:
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

 


Hello mes chers poulpes !

Cela fait longtemps que vous n’avez plus trop entendu parler de moi, hein, avouez… Je vous rassure, je ne vous oublie ni vous ni ce blog ! C’est juste un petit creux de vague, comme on dit. Une grande accumulation de stress en tous genres, surtout. 

Lire la suite

Mon mois de février 2018 : le bilan

Mwouais… Pas ultra brillant, comme mois de février, hein! Peut mieux faire… Je n’ai absolument pas lu tout ce que je m’étais fixé dans ma PAL de février. Pire encore, trop de livres sont entrés dans ma PAL générale (merci la Foire du Livre!), et trop peu en sont sortis. J’ai lu au complet 3 livres et j’en ai acheté 16… Cela nous fait donc un joli +13 dans la PAL ^^’ Espérons que mars soit plus prolifique!

Bon, ça vous tente, un challenge SFFF à partir de demain sur mon blog? L’article est déjà écrit, il n’y a plus qu’à faire le logo et le groupe FB 😉

Lire la suite