[Challenge littéraire] Le printemps de l’imaginaire francophone 2021

Cette année, je réitère mon allégeance au Printemps de l’imaginaire francophone, organisé par le blog Monde Fantasy. Si j’ai fait les deux années précédentes en dilettante, non par faute d’envie mais par manque de temps, j’ai envie de mettre les bouchées doubles cette année. Pas pour la gloriole ou pour le plaisir de compléter un challenge, mais surtout parce que la philosophie de ce PIF me plaît et me parle beaucoup. En effet, il s’agit de mettre à l’honneur les plumes francophones de l’imaginaire, et de démontrer aux trop nombreux sceptiques que le talent ne se cache pas que du côté anglophone. Je suis bien sûre une convaincue de la chose, et vous le savez certainement, étant donné la large part que je laisse aux auteurs/autrices francophones sur ce blog. Le but, ici, est de partager au maximum les plumes francophones qui nous sont chères, de faire parler d’elles, d’en montrer tous les mérites.

Ce que j’aime aussi, avec ce challenge, c’est son extrême souplesse. Pas de pression, pas de prise de tête, juste du plaisir de lecture et beaucoup de partage. Il n’y a pas d’obligation d’atteindre un palier précis, une seule lecture suffit à valider le challenge, pour peu que l’on parle abondamment de cette lecture. De même, on peut se faire son propre programme, le respecter, ou non, tenter de réaliser les différentes défis proposés, ou non. Le focus est avant tout mis sur le partage et la mise en avant du patrimoine SFFF francophone, qu’il soit européen ou non, d’ailleurs. Il n’y a pas d’obligation de faire une PAL (pile à lire) pour le challenge, mais je vais quand même en réaliser une, et ce pour deux raisons. De un, c’est toujours un plaisir de farfouiller dans mes rayonnages pour dénicher les perles rares qui peuvent coller aux différents défis. On ne rate jamais une occasion de manipuler ses livres, de les redécouvrir ! De deux, je sais (je me connais) que je n’aurai pas l’occasion de lire tout ce que j’aimerais lire. Le fait de faire une PAL me permet de parler quand même un peu de ces livres et de ces auteurs qui me tiennent à cœur, même s’ils ne seront pas tous lus au cours du challenge. Et puis, si ça peut donner des idées de lecture à d’autres participants au challenge, c’est tout bénéf’…

Ma PAL pour le challenge

Bon, ma PAL n’est pas encore complète, j’y reviendrai sans doute dans le courant du mois de mars, mais dans l’ensemble, ça donne déjà une bonne idée de ce que ce sera…

Les défis SF

  • Un livre avec un personnage principal féminin : Boudicca, de Jean-Laurent Del Socorro.
  • Un roman auto-édité : encore à trouver
  • Un livre d’au moins 500 pages : Les lames du cardinal, l’intégrale, de Pierre Pevel
  • Un livre qui parle de tolérance/différence : Je suis ton ombre, de Morgane Caussarieu

Les défis fantasy

  • Un livre d’un auteur francophone non européen : Aliss de Patrick Senécal (Canada)
  • Un livre d’une petite maison d’édition : La ville des mystères, de Julien Hirt, aux éditions Le Héron d’Argent
  • Un livre LGBT+ : Pierre-fendre de Brice Tarvel. Il paraît qu’un des personnages est LGBT+, à vérifier.
  • Un livre sur l’écologie, la proximité avec la nature : Techno Faerie, de Sara Doke

Les défis fantastiques

  • Un recueil de nouvelles : l’Anthologie « Screampunk », dont les auteurs sont tous francophones
  • Un livre écrit par une autrice : Dans les veines, de Morgane Caussarieu
  • Un livre d’un auteur francophone non français : Shakti, de Stefan Platteau, qui est belge comme moi 😉
  • Un livre qui parle de rêves : Apostasie, de Vincent Tassy. J’espère ne pas me tromper concernant le thème…

Les défis imaginaires

  • Un nouvel auteur : La guerrière fantôme, de Syven
  • Continuer une série : Belle de gris, d’Ariel Holzl
  • Une relique de ma PAL : Smog of Germania, de Marianne Stern
  • Un auteur découvert pendant le précédent PIF : Frankenstein 1918, de Johan Heliot

Et vous, vous en êtes aussi, cette année ?

11 réflexions sur “[Challenge littéraire] Le printemps de l’imaginaire francophone 2021

    • Merci ^^ Le thème du rêve, ça peut être très vaste 😉 Sinon, au pire, j’ai d’autres titres qui peuvent convenir, mais celui-ci me tenait à cœur parce que ça fait longtemps qu’il est dans ma PAL, et que j’ai vraiment envie de découvrir la plume de Vincent Tassy. Je verrai bien si je change, ou pas, mais comme le but ultime du challenge est de faire découvrir les plumes francophones, et non de respecter les défis à la lettre, ça devrait effectivement passer ^^

      Aimé par 1 personne

  1. Chouette programme 🙂

    Ah tiens, Pevel ! j’ai aussi les Lames du cardinal à lire ! merci d’ailleurs, parce que je n’avais plus en tête qu’il faisait autant de pages 😀 du coup je l’intègre aussi pour le pavé contre le vent.
    Trop contente que tu poursuives les Sœurs Carmines, j’ai beaucoup aimé !
    Enfin, Smog of Germania ça fait deux fois que je le vois passer en deux jours, déjà hier je m’étais dit que ça me plairait, donc je vais l’intégrer certainement aussi.
    La ville des mystères je ne connais pas mais la couverture est magnifique. Merci d’ailleurs pour cette ME, connaissais pas, je vais aller faire un tour.
    Bonnes lectures !

    J’aime

  2. Pingback: Une histoire dont vous pourriez être le héros… | Les chroniques d'Acherontia

Répondre à zoelucaccini Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s