[Rendez-vous littéraires] C’est lundi #86

Hello mes p’tits poulpes !

Étant partie en weekend en amoureux cette semaine, j’ai eu l’occasion de bouquiner à l’ombre d’un chêne dans le parc du château où nous louions une chambre, ou au coin du feu de bois allumé dans la salle de réception. Un vrai régal ! J’ai donc pu terminer ma dernière lecture en toute quiétude, bien calée contre l’épaule de l’Amoureux, qui bouquinait aussi de son côté.

Après, je suis très en retard dans mes chroniques, et je m’en excuse platement auprès de celles et ceux qui les attendent. En ce moment, je prépare mes marchés artisanaux à venir, et je suis complètement débordée. Heureusement, les vacances de Pâques arrivent (la semaine prochaine seulement ^^’) et je vais pouvoir rattraper un peu le retard accumulé.

Voilà voilà, je vous souhaite une excellente semaine littéraire !

Lu la semaine dernière…

Celle qui n’avait pas peur de Cthulhu, de Karim Berrouka

Qu’est-ce qui est vert, pèse 120 000 tonnes, pue la vase, n’a pas vu le ciel bleu depuis quarante siècles et s’apprête à dévaster le monde ? Ingrid n’en a aucune idée. Et elle s’en fout. Autant dire que lorsque des hurluberlus lui annoncent qu’elle est le Centre du pentacle et que la résurrection de Cthulhu est proche, ça la laisse de marbre. Jusqu’à ce que les entités cosmiques frappent à sa porte… 

Après avoir réalisé une étude sociologique des fées (Fées, weed et guillotines, prix Elbakin.net) et converti les zombies au pogo (Le Club des punks contre l’apocalypse zombie, prix Julia Verlanger), Karim Berrouka revient pour relever un terrible défi : convaincre Ingrid d’aller éclater du Grand Ancien pour sauver l’humanité.


Au programme cette semaine…

Aslandre, de Ugo Zimmer

Dans un futur assez éloigné de notre réalité, Empatie, une jeune femme très curieuse, rêve de parcourir l’espace à la recherche d’autres civilisations et de compréhension de l’univers.
Créant les Ailes Blanches, une escouade composée de femmes venues d’astres différents, elle décide de réaliser son rêve. Mais un message indéchiffrable lui arrive et seules les coordonnées d’émission lui sont parvenues. Cependant, les coordonnées en question n’existent pas sur les cartes. Cette histoire va alors emmener notre petite équipe à surmonter les épreuves qui l’attendent et qui bouleverseront à jamais la réalité et les croyances de chacune des filles.

Je suis Providence, de S. T. Joshi

Howard Phillips Lovecraft est l’un des plus grands écrivains du XXe siècle. Il est également le créateur du désormais incontournable « Mythe de Cthulhu », un ensemble de nouvelles fantastiques décrivant d’imposantes créatures qui surgissent du fond des âges et de l’espace pour asservir l’humanité et ses rêves. Aujourd’hui, ces dieux horribles comme Nyarlathotep, ces livres impies comme le Necronomicon ou ces lieux étranges comme Arkham et R’lyeh, ont été réappropriés aussi bien dans le domaine littéraire que ludique, pictural, musical et cinématographique. 


À lire après…

Aucune idée pour le moment…


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s