[Rendez-vous littéraires] C’est lundi #83

Hello les poulpes !

J’ai été malade cette semaine. Oh, rien de grave ! Juste un mauvais rhume qui a mal tourné, je pense. J’en ai donc profité pour courir moins dans tous les sens, et donc lire un peu plus. Je dois avouer qu’un peu de repos forcé de temps en temps, ça fait du bien. Surtout que c’est à peu près la seule façon pour moi de lâcher prise par rapport à toutes mes activités.
Donc, au final, j’en suis à la fin de ma grosse brique d’intégrale. La dernière ligne droite est devant moi !

Lus la semaine dernière

Les questions dangereuses, de Lionel Davoust

1637 : Qui a assassiné le docteur Lacanne, en plein château de Déversailles ? Pour connaître la réponse à cette question, le mancequetaire Thésard de la Meulière, son libram à la main, est prêt à résoudre les énigmes les plus perfides… jusqu’aux confins de l’indicible.


La trilogie de la lune. 2/3, La lune n’est pas pour nous, de Johan Heliot

Si la colonie libertaire de la Lune prospère grâce à la technologie extraterrestre développée par les Ishkiss, sur Terre rien ne va plus…
La France est sous la coupe des ligues fascistes et l’Allemagne nazie se prépare à lancer la plus fantastique offensive de toute l’histoire. A Paris, Léo Malet, jeune cambrioleur anarchiste, fait une drôle de découverte en perçant le coffre d’un certain vieux maréchal. Ce sera le début d’un incroyable périple, qui conduira Léo, épaulé par Albert Londres, des bas-fonds de Paris aux hauts plateaux du Tibet, en passant par la forteresse du Haut-Koenigsbourg, le désert mexicain et Germania. Hommage à la fois au roman noir et aux chefs-d’œuvre du cinéma, tels La Grande Illusion ou Metropolis, cette plongée dans le chaos des années sombres, où l’humour se teinte lui aussi de noir, convoque dans le même temps les mânes de Georges Simenon et de Philip K. Dick, composant un récit où enquête ? parano et supertechnologie au service de la dictature se combinent pour ne jamais laisser faiblir la tension.


À lire cette semaine

La trilogie de la lune. 3/3, La lune vous salue bien, de Johan Heliot

Années 1950 : la lune a disparu du ciel terrien.
Partout dans le monde, le bouleversement écologique a précipité les populations désemparées dans les Années Sombres. Le lunatisme, mystérieuse maladie psychique, frappe les plus fragiles, en Europe comme en Afrique. Alors qu’ils entreprennent la colonisation de mars avec l’aide des extraterrestres lshkiss, les Sélénites ont été décrétés axe du mal par le président américain Eisenhower, qui a placé le mystérieux Commandant Bob à la tête de la nouvelle Section Anti-Sélénites.
Boris van, agent secret français, s’envole en mission pour les États-Unis afin de découvrir ce qui se trame dans les plus hauts lieux du pouvoir, et peut-être de sauver l’humanité du désastre qui s’annonce…


À lire après…

La forêt des araignées tristes, de Colin Heine

Bastien est paléontologue : sa spécialité ? Étudier les créatures étranges qui naissent de la vape, ce mystérieux brouillard aux propriétés énergétiques extraordinaires qui a recouvert le monde et menace de l’engloutir un peu plus chaque jour. Tour à tour victime d’un dramatique accident en apparence banal duquel il réchappe de justesse et témoin d’un attentat, où sa survie ne tient à nouveau qu’à un fil, il voit son destin basculer. Le voilà pris dans l’engrenage d’une affaire d’espionnage d’envergure internationale, sous les feux croisés d’une société secrète d’assassins, de brutes armées et d’une agence de détectives aux méthodes douteuses. Sans compter qu’une créature cauchemardesque, tout droit venue des Vaineterres, ces zones perdues dans un océan de vape, semble bien décidée à lui faire la peau…

Une réflexion sur “[Rendez-vous littéraires] C’est lundi #83

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s