[Rendez-vous littéraires] Top Ten Tuesday #54

Mes 10 romans de la rentrée littéraire hiver-printemps 2019

J’avoue ne pas avoir encore eu le temps de jeter un oeil aux prochaines parutions dans le domaine de l’imaginaire… C’est donc avec plaisir que je vais aller faire un tour du côté de mes maisons d’édition préférées !

1. Reincarnation blues, de Michael Poore

Mourir n’avait rien d’inédit : Milo était mort près de dix mille fois, et de presque toutes les façons possibles. Il avait péri sur le bûcher en Espagne, avait été décapité en Chine, pendu au Soudan et gazé en Californie. En général, quand on voyait la mort venir, on pouvait singer le courage, mais à l’intérieur, on n’en avait pas moins l’impression qu’un plombier sous speed nous pompait les entrailles à la ventouse.
Dix mille vies pour atteindre la perfection. Et, entre chacune de ses réincarnations, Milo s’abandonne avec délice aux bras de la Mort… une jolie brune qui s’appelle Suzie. Milo tente de marquer des bons points pour ne faire qu’un avec le Grand Tout, mais il échoue lamentablement. Hélas, il n’a plus que cinq tentatives pour échapper au néant et retrouver Suzie pour de bon… L’heure est grave et le moment est venu de prouver que toutes ces expériences lui ont enseigné quelque chose d’essentiel – sur lui-même et sur le monde.
Ce roman d’un charme très noir raconte ce qui fait l’insondable richesse, la beauté, l’absurdité et l’émotion désarmante de la vie.

2. Les dossiers Cthulhu. 2, Sherlock Holmes et les monstruosités du Miskatonic, de James Lovegrove

Printemps 1895. Malgré quinze ans de combat contre des entités surnaturelles qui leur ont coûté cher, Sherlock Holmes et John Watson accourent sans hésiter lorsqu’on les appelle à Bedlam, asile psychiatrique de sombre renommée. Ils y rencontrent un étrange patient qui parle r’lyehen, la langue des Grands Anciens. L’homme, amnésique, est horriblement mutilé.
Il s’agit en réalité de l’un des deux survivants d’une expédition scientifique maudite visant à capturer un shoggoth, une créature quasi mythique. Et lorsqu’il disparaît, enlevé par des forces occultes, il devient évident que l’affaire ne se limite pas à son cas. C’est seulement en apprenant ce qui s’est réellement passé lors de cette désastreuse expédition en Nouvelle-Angleterre que Holmes et Watson pourront mettre au jour l’effroyable vérité…

3. Sur des mers plus ignorées, de Tim Powers

C’est en 1718 que Jack devint un pirate des Caraïbes…
Il voguait vers le Nouveau Monde quand son navire fut attaqué par des pirates. Le capitaine lui proposa de mourir tout de suite… ou de devenir l’un d’entre eux. Le choix fut vite fait. Il dut rapidement apprendre à manier aussi bien la grand-voile que le sabre d’abordage.
Mais c’est pour sauver une belle jeune fille que Jack allait devoir affronter les plus sinistres dangers : magie vaudoue, zombies, puissances maléfiques et par-dessus tout le terrible Barbe-Noire, à la recherche de la fabuleuse fontaine de Jouvence…

4. Petites défaillances, de Mina M

Laissez-vous aller dans un monde onirique, peuplé de créatures mélancoliques aux allures délicates. Laissez-moi vous conter leurs histoires singulières, empreintes d’amitié, d’amour ou de folie. Laissez-les dévoiler leurs petites défaillances, leurs défauts, leur chagrin ou leurs viles déviances.

5. L’anneau-monde, l’intégrale, de Larry Niven

Découvrez la plus incroyable structure spatiale inventée par un auteur de SF, en compagnie de Louis Wu, l’homme âgé de 200 ans, de Teela Brown, la femme la plus chanceuse du monde, de Parleur-aux-Animaux, le fier Kzinti et de Nessus, l’étrange et craintif Marionnettiste de Pierson.
Aventures et paysages à couper le souffle, xéno-cultures intrigantes, hypothèses science-fictives enivrantes sont tissés avec génie par Larry Niven pour offrir au lecteur une expérience inoubliable : se confronter à l’Anneau-Monde et à ses mystères insondables.

6. La voie Verne, de Jacques Martel

Un futur qui pourrait être aujourd’hui : l’usage du papier a disparu et l’ensemble des connaissances a été numérisé, jusqu’à ce qu’un virus informatique terriblement puissant et fulgurant en anéantisse une grande partie.
Dans ce monde au savoir gangrené, John, un homme d’âge mûr, devient majordome pour de mystérieuses raisons dans une famille richissime, recluse dans un immense manoir perché au cœur des Alpes. C’est là que vit Gabriel, un étrange enfant qui passe son temps dans un univers virtuel mettant en scène un XIXe siècle singulièrement décalé où il retrouve tous les héros, machines et décors de Jules Verne, un écrivain depuis longtemps oublié…
Confronté au mutisme du jeune garçon, aux secrets et aux dangers du monde virtuel dédié à Jules Verne, John s’embarque sans le savoir dans une aventure dont les enjeux se révéleront bientôt vertigineux.

7. La forêt des araignées tristes, de Colin Heine

Bastien est paléontologue : sa spécialité ? Étudier les créatures étranges qui naissent de la vape, ce mystérieux brouillard aux propriétés énergétiques extraordinaires qui a recouvert le monde et menace de l’engloutir un peu plus chaque jour. Tour à tour victime d’un dramatique accident en apparence banal duquel il réchappe de justesse et témoin d’un attentat, où sa survie ne tient à nouveau qu’à un fil, il voit son destin basculer. Le voilà pris dans l’engrenage d’une affaire d’espionnage d’envergure internationale, sous les feux croisés d’une société secrète d’assassins, de brutes armées et d’une agence de détectives aux méthodes douteuses. Sans compter qu’une créature cauchemardesque, tout droit venue des Vaineterres, ces zones perdues dans un océan de vape, semble bien décidée à lui faire la peau…

8. Un âge de cristal, de W. H. Hudson

Œuvre du grand naturaliste anglais W. H. Hudson (1841-1922), ce roman mêle une dystopie du futur lointain avec la vision d’une utopie pastorale, en une superbe prémonition de la pensée écologiste, et trace un chemin étonnant entre patriarchie et matriarchie. Projeté dans un avenir étrange, le narrateur découvre une société entièrement différente de la nôtre, presque entièrement non technologique et fondue dans le culte de la nature.Un roman lyrique et puissant, dans la veine d’un Wells mais avec les préoccupations de l’un des inventeurs de l’écologie.

9. Or et nuit, de Mathieu Rivero

On y voyage de cités mortes en jardins luxuriants, de royaumes en déserts et de geôles en palais. On y croise djinns et ghûls, sultans et dragons, reines et démons, et les lignées maudites s’y affrontent autant que les passions se déchaînent. Vois-tu, elle recèle en son cœur une bien plus unique distinction. Cette histoire d’amour et de mort est vraie : je l’ai vécue. Parole de Shéhérazade.

10. La cité de l’orque, de Sam J. Miller

« Le 30 janvier on retournera sur Qaanaaq avec le roman La Cité de l’orque. J’ai une énorme tendresse pour ce roman situé dans un futur plausible assez proche, qui parle de bouleversements climatiques, de cause animale et de flux migratoires. On peut sans doute lui trouver certains défauts (c’est le premier roman « adulte » de Sam J. Miller), mais la description de cette ville flottante au large du Groenland dans laquelle s’entassent deux millions d’habitants, de cette société qui voit débarquer une guerrière inuit accompagnée d’un ours polaire et suivie en mer par une orque, m’a scotché. La Cité de l’orque est plein d’idées de SF (ce que ne laissera pas trop voir la lecture du Vêlage ), c’est Blade Runner dans une ville arctique. Il y a aussi un indéniable côté western. La revue Bifrost a acheté quelques nouvelles de Miller. Cela reste à confirmer, mais Sam devrait venir en France au printemps. Même s’il a encore assez peu publié, il me semble posséder tous les atouts pour devenir le prochain Robert Charles Wilson. S’il arpente un peu les mêmes terres écologiques que Paolo Bacigalupi, Miller porte beaucoup plus d’espoir, me semble-t-il. »

Gilles Dumay, sur Justaword.fr


Pour en savoir plus sur l’année 2019 en fantasy, rendez-vous chez…

Une réflexion sur “[Rendez-vous littéraires] Top Ten Tuesday #54

  1. Petites Défaillances devrait bientôt arriver chez moi, j’ai trop hâte ❤ Tu as vu que Mina M sort aussi un roman jeunesse aux éditions du chat noir? Il a l'air top aussi ! Moi, une des sorties que j'attends le plus, c'est Noces d'écaille 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s