[Rendez-vous littéraires] C’est lundi #82

c'est lundi_banner

Hello les poulpes !

C’est le début de l’année, j’en profite pour repartir sur de bonnes bases, recommencer à lire plus régulièrement, et reprendre le chemin du blog, que j’ai trop délaissé ces temps-ci (sans déc’…). La semaine qui vient de passer ne fut pas aussi trépidante que je l’aurais voulu, la faute à une vilaine grippe dont il m’a fallu me remettre. Heureusement, je me suis bien rattrapée le weekend ! Avec l’Amoureux et la tribu de minitrolls, on s’est fait un petit weekend en Ardennes, près de Durbuy. Ce fut donc promenades, jeux de société, et bien sûr, lecture au coin du feu ^.^ 

Donc, au final, j’ai quand même réussi à terminer le premier roman de ma trilogie en cours. Je suis contente !

Bilan de la semaine dernière

J’ai terminé…

couv10921554 La trilogie de la lune, de Johan Heliot. Part 1/3, La lune seule le sait

Printemps 1889. Un vaisseau hybride de chair et de métal fait irruption dans le ciel de Paris, stupéfiant la foule venue célébrer la clôture de l’Exposition universelle. L’humanité entre en contact avec les extraterrestres Ishkiss et découvre une technologie qui surpasse ses rêves les plus fous.
Dix ans plus tard, l’Europe s’est transformée grâce à l’alliance rendue possible entre la vie et le métal. Pourtant, la révolte gronde, menée par les artistes et les écrivains exilés en Amérique. La science fabuleuse apportée par les créatures d’outre-espace est devenue un instrument d’oppression entre les mains de l’Empereur français. Les droits des peuples sont bafoués, les opposants déportés grâce à la nef ishkiss vers le nouveau bagne que Louis Napoléon vient d’inaugurer dans les entrailles de la Lune.
Quels sont les véritables desseins des alliés du maître de l’Empire ? La réponse offre la clé de l’éternité. Un seul homme sur Terre est peut-être capable de l’entrevoir : celui dont les rêves à présent dépassés ont à longueur de pages fasciné ses semblables…

Au programme cette semaine

La trilogie de la lune, de Johan Heliot. Part 2/3, La lune n’est pas pour nous

Si la colonie libertaire de la Lune prospère grâce à la technologie extraterrestre développée par les Ishkiss, sur Terre rien ne va plus…
La France est sous la coupe des ligues fascistes et l’Allemagne nazie se prépare à lancer la plus fantastique offensive de toute l’histoire. A Paris, Léo Malet, jeune cambrioleur anarchiste, fait une drôle de découverte en perçant le coffre d’un certain vieux maréchal. Ce sera le début d’un incroyable périple, qui conduira Léo, épaulé par Albert Londres, des bas-fonds de Paris aux hauts plateaux du Tibet, en passant par la forteresse du Haut-Koenigsbourg, le désert mexicain et Germania. Hommage à la fois au roman noir et aux chefs-d’œuvre du cinéma, tels La Grande Illusion ou Metropolis, cette plongée dans le chaos des années sombres, où l’humour se teinte lui aussi de noir, convoque dans le même temps les mânes de Georges Simenon et de Philip K.
Dick, composant un récit où enquête ? parano et supertechnologie au service de la dictature se combinent pour ne jamais laisser faiblir la tension.

Prévisions pour l’avenir

La trilogie de la lune, de Johan Heliot. Part 3/3, La lune vous salue bien

Années 1950 : la lune a disparu du ciel terrien.
Partout dans le monde, le bouleversement écologique a précipité les populations désemparées dans les Années Sombres. Le lunatisme, mystérieuse maladie psychique, frappe les plus fragiles, en Europe comme en Afrique. Alors qu’ils entreprennent la colonisation de mars avec l’aide des extraterrestres lshkiss, les Sélénites ont été décrétés axe du mal par le président américain Eisenhower, qui a placé le mystérieux Commandant Bob à la tête de la nouvelle Section Anti-Sélénites.
Boris van, agent secret français, s’envole en mission pour les États-Unis afin de découvrir ce qui se trame dans les plus hauts lieux du pouvoir, et peut-être de sauver l’humanité du désastre qui s’annonce…

 

 

Une réflexion sur “[Rendez-vous littéraires] C’est lundi #82

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s