Premières lignes #6

PremieresLignes_Banner

Une fois n’est pas coutume, le rendez-vous « Premières lignes » aura lieu ce mercredi, plutôt que lundi… Mais je ne pense pas que vous m’en voudrez de ce désagrément ^^

Aujourd’hui, donc, je vous propose les premières lignes d’un roman que la blogosphère commence à bien connaître et à apprécier (à sa juste valeur, d’ailleurs). J’ai nommé Les sœurs Carmine de Ariel HolzlPour l’instant, je continue mon petit bonhomme de chemin dans le premier tome (Le complot des corbeaux), et donc j’ai forcément envie de vous faire profiter de l’excellent incipit… 

L’oiseau matinal attrape le ver. Ou parfois, un poignard en plein plumage.

Ce corbeau-là aurait mieux fait de rester couché : la lame d’argent lui cloua le bec, abrégeant ses arias rauques au point du jour. Ses congénères affolés s’égaillèrent dans le ciel de Grisaille, un tourment de nuages qui ne se disperserait jamais et donnait à la ville son nom.

Il ne resta du volatile qu’une trouée au coeur de la brume.

Les soeurs Carmines. T1, Le complot des corbeaux, de Ariel Holzl

2 réflexions sur “Premières lignes #6

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s