C’est lundi, que lisez-vous #77

c'est lundi_banner

Comme d’habitude, le rendez-vous du « C’est lundi… » est organisé par Galléane. Vous pouvez retrouver tous les billets sur son blog en cliquant sur le lien ^^ Le principe est très simple, il faut répondre à trois questions, chaque lundi:
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

 


Hello mes chers poulpes !

Cela fait longtemps que vous n’avez plus trop entendu parler de moi, hein, avouez… Je vous rassure, je ne vous oublie ni vous ni ce blog ! C’est juste un petit creux de vague, comme on dit. Une grande accumulation de stress en tous genres, surtout. 

À commencer par un nouveau déménagement… Le deuxième en l’espace d’un an, c’est-y pas beau, ça? Et si je compte bien, ce n’est jamais que le cinquième en sept ans. Alors, vous vous en doutez, les déménagements, je commence à en avoir ma claque ! Ceci étant, je pense conserver la configuration actuelle quelques temps encore, ce qui me convient fort bien. Et donc voilà, tous mes livres sont encore en caisse, pauvre de moi. J’attends que les plinthes soient mises dans la chambre pour pouvoir monter mes étagères. Heureusement, j’ai pensé à garder une caisse de côté, avec tous mes achats récents et les livres que je comptais faire dédicacer aux Imaginales. J’ai de quoi tenir la durée ! 

Il y a eu ensuite les corrections pour le magazine Metallian… Bien entendu, le bouclage du magazine devait tomber pile la semaine précédent mon déménagement. Et bien entendu, pour ce numéro-ci, j’étais seule à tout corriger. Cerise sur le gâteau, il y avait dans la foulée du numéro « normal », un hors-série consacré au Hellfest, lui aussi à relire et à corriger. Autant vous dire que ça a été la course ! Je me souviens encore d’un dimanche matin où je n’avais qu’une heure et demie pour relire neuf pages de chroniques… quel marathon ! Mais nous y sommes arrivés, sains et sauves qui plus est ! 

Puis il y a mes activités d’indépendante complémentaire (mes créations de bijoux et mes illustrations). Mon premier salon aura lieu au début du mois d’août, et je dois encore créer tous les supports d’exposition du stand, les produits promotionnels, les photos des produits, le site internet, les stocks (même s’ils sont déjà en bonne voie), prévoir l’organisation, toutes ces petites choses dont j’aurai besoin sur place…  Bref, je me sens littéralement débordée ! 

Pour finir, il y a les Mooc auxquels je participe, et que j’aimerais pouvoir réussir haut la main, surtout celui sur la science-fiction et celui sur le vin… Il y a l’Amoureux et les trois minitrolls, dont j’aime à m’occuper. Il y a aussi la petite épicerie du quotidien, la maison à entretenir, le linge à faire, les repas à préparer, le travail bien sûr, les trajets, la vie sociale assez intense et arrosée… Bref, pour le moment, j’ai du mal à m’y retrouver dans cette pléthore de loisirs qui me sont aussi indispensables que le boire et le manger. Sans compter mes proches qui sont pour moi plus nécessaires encore que l’air que je respire, et que je ne veux en aucun cas négliger. 

Bref, je freine un peu sur les lectures actuellement, mais c’est pour mieux repartir dans quelques temps !


 

Ce que j’ai lu dernièrement

Le Paris des merveilles. T1, Les enchantements d’Ambremer, de Pierre Pevel

ParisMerveilles1_PevelParis, 1909. La tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes se baignent dans la Seine, des farfadets se promènent dans le bois de Vincennes… et une ligne de métro relie la ville à l’OutreMonde, le pays des fées, et à sa capitale Ambremer. Louis Denizart Hippolyte Griffont est mage du Cercle Cyan, un club de gentlemen-magiciens. Chargé d’enquêter sur un trafic d’objets enchantés, il se retrouve impliqué dans une série de meurtres. L’affaire est épineuse et Griffont doit affronter bien des dangers: un puissant sorcier, d’immortelles gargouilles et, par-dessus tout, l’association forcée avec Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien…

Une excellente lecture et une belle découverte pour ce premier tome de la série ! Je n’avais encore jamais touché de près ou de loin à l’univers de Pierre Pevel jusque là, et j’ai trouvé son style fabuleux… Mis à part les licornes ! Je vous explique tout dans une prochaine chronique ! Et je ne tarderai pas à entamer la suite, que je ne possède pas personnellement, mais que l’Amoureux a eu la bonne idée d’acquérir. 

Ce que je lis actuellement

Les sentiers des astres. T1, Manesh, de Stefan Platteau

couv66948350Quelque part dans la nordique forêt du Vyanthryr, les gabarres du capitaine Rana remontent le fleuve vers les sources sacrées où réside le Roi-diseur, l’oracle dont le savoir pourrait inverser le cours de la guerre civile. À bord, une poignée de guerriers prêts à tout pour sauver leur patrie. Mais qui, parmi eux, connaît vraiment le dessein du capitaine ? Même le Barde, son homme de confiance, n’a pas exploré tous les replis de son âme. Et lorsque les bateliers recueillent un moribond qui dérive au fil de l’eau, à des milles et des milles de toute civilisation, de nouvelles questions surgissent. Qui est Le Bâtard ? Que faisait-il dans la forêt ? Est-il un danger potentiel, ou au contraire le formidable allié qui pourrait sauver l’expédition de l’anéantissement pur et simple ?

Un huis-clos humaniste et un peu cruel, une histoire sans héros, quelque part entre Robin Hobb et Robert Holdstock.

C’est marrant qu’ils parlent de Robin Hobb sur cette quatrième de couverture, car effectivement, le récit et le style de ce roman m’y font très fort penser. Je retrouve les sensations que j’ai ressenties à la lecture de l’Assassin royal lorsque j’étais ado, et ça me fait un bien fou ! J’ai l’impression de rajeunir de quinze ans d’un coup 😉 Et puis ce récit, cette gouaille, cette poésie… Juste miam !

Ce que je vais lire ensuite

Les soeurs Carmine. T1, d’Ariel Holzl

couv51857508Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

Je vais continuer à taper dans la pile de bouquins acquise à la Foire de livre de Bruxelles cette année, avant de passer à autre chose. Et dedans, il y a le début de cette saga dont j’ai beaucoup entendu parler et qui me tente énormément ! De plus, le récit semble plus court et moins « prise de tête » que Manesh. Le tout devrait passer comme une lettre à la Poste, ce qui n’est pas désagréable après avoir lu un énorme pavé philosophico-poético-fantasy !

Une réflexion sur “C’est lundi, que lisez-vous #77

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s