C’est lundi, que lisez-vous? #75

c'est lundi_banner

Comme d’habitude, le rendez-vous du « C’est lundi… » est organisé par Galléane. Vous pouvez retrouver tous les billets sur son blog en cliquant sur le lien ^^ Le principe est très simple, il faut répondre à trois questions, chaque lundi:
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
Hello mes chers poulpes,
J’ai enfin terminé cette apocalypse zombie! Deux semaines, c’est peut-être une apocalypse éclaire, mais c’est surtout une lecture qui m’a pris plus de temps que prévu… La faute à mes horaires, bien sûr, vous connaissez la chanson! 
Surtout que ce weekend, l’Amoureux et moi étions au Durbuy Rock Festival, et que bien entendu, je n’ai pas lu une ligne ni vendredi, ni samedi. Parfois, faire le plein de musique n’aide pas à la lecture! 
Comme vous le constaterez, ma lecture des Enchantements d’Ambremer est remis à plus tard, en raison d’un service presse qui vient d’arriver dans ma boîte aux lettres. Une fanfiction de Lovecraft, je ne peux absolument pas post-poser cela!! 

00Scroll00

Ce que j’ai lu la semaine dernière

Le club des punks contre l’apocalypse zombie, de Karim Berrouka

ClubdesPunks_BerroukaParis n’est plus que ruines. 
Et le prix de la cervelle fraîche s’envole. 
Heureusement, il reste des punks. 
Et des bières. 
Et des acides. 
Et un groupe électrogène pour jouer du Discharge. 
Le Club des punks va pouvoir survivre à l’Apocalypse. 
Enfin, si en plus des zombies, les gros cons n’étaient pas aussi de sortie… 
Il est grand temps que l’anarchie remette de l’ordre dans le chaos !

 

Ce que je lis cette semaine

Par-delà le gouffre des étoiles, de Frédéric Gynsterblom

couv53121210Les Grands Anciens ont été, sont et seront. Du fin fond des univers multidimensionnels, ils jailliront en légions pour revendiquer la propriété de la Terre, reléguant le bétail humain au rang de pâture gémissante et soumise. Mais peut-être sont-ils déjà là ? Dissimulés sous les traits de quidams les plus anodins ou sommeillant dans notre ADN, attendant patiemment le début d’un nouveau cycle. Par la porte du ciel nocturne, ils viendront. Par delà le gouffre des étoiles, ils déferleront sur l’humanité pour l’emporter dans les ténèbres. En s’inspirant de la mythologie de Lovecraft, Frédéric Gynsterblom est sur le point d’atteindre les sommets de l’horreur.

Ce que je vais lire ensuite

Les enchantements d’Ambremer, de Pierre Pevel

ParisMerveilles1_PevelParis, 1909. La tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes se baignent dans la Seine, des farfadets se promènent dans le bois de Vincennes… et une ligne de métro relie la ville à l’OutreMonde, le pays des fées, et à sa capitale Ambremer. Louis Denizart Hippolyte Griffont est mage du Cercle Cyan, un club de gentlemen-magiciens. Chargé d’enquêter sur un trafic d’objets enchantés, il se retrouve impliqué dans une série de meurtres. L’affaire est épineuse et Griffont doit affronter bien des dangers: un puissant sorcier, d’immortelles gargouilles et, par-dessus tout, l’association forcée avec Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s