C’est lundi, que lisez-vous? #71

c'est lundi_banner

Comme d’habitude, le rendez-vous du « C’est lundi… » est organisé par Galléane. Vous pouvez retrouver tous les billets sur son blog en cliquant sur le lien ^^ Le principe est très simple, il faut répondre à trois questions, chaque lundi:
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
ob_f1db21_ob-87907a-ob-e4af08-ob-32a13f-ob-b02a3
Cette semaine, je n’ai pas si mal lu compte tenu de mes horaires chargés, même si j’aurais aimé faire plus! Entre la Foire du Livre, le carnaval à l’école des enfants, la fatigue (eh oui, je me suis à nouveau mise à piquer du nez sur mes lectures ^^’), les soirées où je bosse sur mes projets artistiques et d’écriture, le travail (bien sûr!)… Il y a beaucoup à gérer, et les plages lectures s’amenuisent. Toutefois, je suis parvenue à terminer un ebook sommes toutes assez court, et à continuer mon Tolkien, qui est plus ardu que je ne le pensais.

Ce que j’ai lu la semaine dernière

Les yeux de Leïlan, de Magali Ségura

leilan,-tome-1---les-yeux-de-leilan-51286-264-432Il est un royaume mystérieux que l’on nomme Leïlan, le pays des Illusions.
Depuis qu’un drame affreux a frappé la famille royale, ses frontières sont fermées et son peuple est opprimé par l’infâme duc Korta.
Une rencontre pourrait tout changer : celle d’un jeune messager, Axel, et d’une fascinantes jeune fille aux yeux bleus. Mais un secret entouré de sorcellerie les sépare et rend leur amour impossible.
Pourtant, autour d’eux, l’espoir renaît : un justicier insaisissable met les hommes du duc en échec. Qui est ce héros dont l’identité cachée est jalousement défendue? Quelle est cette étonnante compagnie qui partage ses exploits ?

ob_f1db21_ob-87907a-ob-e4af08-ob-32a13f-ob-b02a3

Ce que je continue à lire cette semaine

Beren et Luthien, de JRR Tolkien

couv65278513The tale of Beren and Lúthien was, or became, an essential element in the evolution of The Silmarillion, the myths and legends of the First Age of the World conceived by J.R.R. Tolkien. Returning from France and the battle of the Somme at the end of 1916, he wrote the tale in the following year.

Essential to the story, and never changed, is the fate that shadowed the love of Beren and Lúthien: for Beren was a mortal man, but Lúthien was an immortal Elf. Her father, a great Elvish lord, in deep opposition to Beren, imposed on him an impossible task that he must perform before he might wed Lúthien. This is the kernel of the legend; and it leads to the supremely heroic attempt of Beren and Lúthien together to rob the greatest of all evil beings, Melkor, called Morgoth, the Black Enemy, of a Silmaril.

In this book Christopher Tolkien has attempted to extract the story of Beren and Lúthien from the comprehensive work in which it was embedded; but that story was itself changing as it developed new associations within the larger history. To show something of the process whereby this legend of Middle-earth evolved over the years, he has told the story in his father’s own words by giving, first, its original form, and then passages in prose and verse from later texts that illustrate the narrative as it changed. Presented together for the first time, they reveal aspects of the story, both in event and in narrative immediacy, that were afterwards lost.

ob_f1db21_ob-87907a-ob-e4af08-ob-32a13f-ob-b02a3

Ce que je vais lire ensuite

Frankenstein à Bagdad, d’Ahmed Saadawi

couv2211453Conte aussi fantasmagorique que réaliste situé dans l’Irak de l’après Saddam Hussein, Frankenstein à Bagdad a reçu le Prix international du roman arabe 2014. Dans le quartier de Batawin, à Bagdad, en ce printemps 2005, Hadi le chiffonnier récupère les fragments de corps abandonnés sur les lieux des attentats qui secouent la ville pour les coudre ensemble. Plus tard, il raconte à qui veut bien lui payer un verre qu’une âme errante a donné vie à cette mystérieuse créature, qui écume désormais les rues pour venger les innocents dont elle est constituée. À travers les pérégrinations sanglantes du Sans-Nom, Ahmed Saadawi se joue des frontières entre la réalité la plus sordide et le conte fantastique, entre superstitions magiques et croyances religieuses pour dresser le portrait d’une ville où tout le monde a peur de l’inconnu.

ob_f1db21_ob-87907a-ob-e4af08-ob-32a13f-ob-b02a3

Les maudits, d’Elian Black’mor

couv1578314Tout cela me semblait impossible voire même impensable, et pourtant… »
Au terme de sa quête des dragons, Elian Black’Mor arrive à Londres. Là, il va découvrir que derrière le voile des apparences se cachent de ténébreux secrets… Découvrez l’envers du décor des célèbres parcs de la capitale du Royaume-Uni ! Dans le fog victorien, il existe des portes où mythe et réalité fusionnent… Et plus spécifiquement au parc des chimères : un endroit nimbé de magie où les enfants de Pan, lycans, hydres et autres titans, ont trouvé refuge.

ob_f1db21_ob-87907a-ob-e4af08-ob-32a13f-ob-b02a3

The pink tea time club, de Cécile Guillot

couv26136552Lottie est une jeune Londonienne bien sous tous rapports, même si elle préfère s’informer des dernières modes plutôt que d’apprendre les convenances d’une future femme à marier.
Cependant, lorsque des engeances monstrueuses sorties tout droit d’une dimension parallèle s’attaquent à elle au cours d’une promenade, la lady saute sur l’occasion de chambouler son quotidien.
Mise au parfum par Mr Rabbit, un jeune horloger garant de la fermeture de ces portails, Lottie décide de partir à l’aventure. Dans son empressement passionné, elle embrigade sa sœur et sa meilleure amie avec lesquelles elle forme désormais le Pink Tea Time Club. Un groupe de lecture, en apparences, où l’on parle monstres, créatures fantastiques, royaumes féériques et autres mondes. Pour la soif de découverte, pour sauver Londres mais surtout, pour passer le temps. 
En toute bienséance, cela va de soi…

7 réflexions sur “C’est lundi, que lisez-vous? #71

  1. L’univers graphique d’Elian Black’Mor ❤ Mais je n'ai pas encore celui que tu vas lire, donc j'ai hâte d'avoir ton avis dessus pour voir si je l'ajoute à ma wish-list 😀 Bonne semaine de lecture ! (et bon repos aussi un peu :p )

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Mon mois de février 2018 : le bilan | Les chroniques d'Acherontia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s