Cereal readers #3

Cereal readers #3

Des supers copeaux de chocolat en compagnie de Valérie Herson…

Bonjour bonjour!

Cereal readers revient cette semaine avec une auteur de nouvelles plutôt méconnue (en tout cas méconnue par moi, car c'était la première fois que je croisais son nom dans une anthologie), Valérie Herson. En tout cas, méconnue ou pas, sa plume s'est avérée efficace, et il ne m'en faut pas plus pour un bon rendez-vous céréales/nouvelle!

Et en plus, on voit la petite binette de mon chat Katniss sur la première photo ^^ Elle se demande pourquoi le drôle d'engin que je tiens en main fait du bruit et de la lumière XD
Et en plus, on voit la petite binette de mon chat Katniss sur la première photo ^^ Elle se demande pourquoi le drôle d'engin que je tiens en main fait du bruit et de la lumière XD

Et en plus, on voit la petite binette de mon chat Katniss sur la première photo ^^ Elle se demande pourquoi le drôle d'engin que je tiens en main fait du bruit et de la lumière XD

La nouvelle…

La femme aux gants rouges, de Valérie Herson

Rien ne va plus dans la vie de Pierre. Son boulot lui pompe une énergie folle, et il soupçonne sa femme de le tromper. Un soir, alors qu'il rentre du travail, il prend une jeune femme en stop. Une mystérieuse jeune femme qui porte des gants rouges. Dire que cette rencontre insolite va changer le cours de son existence est un euphémisme…

J'ai vraiment bien aimé cette nouvelle, simple mais efficace. L'auteur parvient très bien à croquer une ambiance entière avec peu de mots. C'est ce qui fait la force du récit. Cela, et la chute, évidemment, phénoménale, à laquelle on ne s'attend pas vraiment. L'auteur nous met sur de fausses pistes en insistant sur de menus détails (les gants rouges, notamment) qui au final n'ont pas de réelle importance. C'est malin, vraiment très malin…

Il se mit à pleuvoir. Les essuie-glaces peinaient en grinçant. "Va falloir que je change les balais" pensa-t-il. La pluie avait assombri le ciel. En fait, il faisait presque nuit. Il alluma les codes et chercha son paquet de cigarettes dans le vide-poches. Sylvie. Pour la centième fois, il se demanda comment ils en étaient arrivés là.
Il fut surpris de voir la silhouette, sortie de la nuit par les faisceaux de lumière. Il dépassa le carrefour au pas, s'arrêta et attendit.
La femme se pencha à la vitre :
– Pouvez-vous me déposer?
Pierre acquiesça :
– Je m'arrête à l'entrée de Chartres, ça vous va?
La femme monta. Son ciré noir – étranglé sur une taille fine, nota Pierre – craqua désagréablement.
Pierre passa une vitesse, regarda dans le rétroviseur en s'engagea sur la voie.
– Sale temps, hein?
– La météo l'avait prévu.

La femme aux gants rouges, de Valérie Herson

Ma progression dans le Phénix n°38

Cereal readers #3

3 nouvelles lues sur 7!

À très bientôt pour un nouveau Cereal readers!

Si vous appréciez ce concept, n'hésitez pas à faire pareil et à venir parler des nouvelles que vous avez lues, soit en commentaire de cet article, soit sur la page Facebook du blog!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s