[Chronique Fantasy] La trilogie du magicien noir, de Trudi Canavan – résumé de la série

[Chronique Fantasy] La trilogie du magicien noir, de Trudi Canavan - résumé de la série

Voici un petit résumé de cette trilogie que j'ai terminé le mois dernier… Histoire que vous vous y retrouviez dans les chroniques et dans la suite chronologique du récit!

Il ne me manque dès lors plus qu'à lire la préquelle!

Tome 1, La Guilde des magiciens

Ce que j'en avais pensé…

Si je devais résumer les points forts de ce premier tome, je citerais l'univers riche et fouillé, l'écriture fluide et rythmée, l'héroïne attachante, l'intrigue efficace et bien ficelée.

Si je devais, en revanche, donner quelques points sur lesquels je suis plus dubitative, je dirais peut-être le côté trop "magique" de certains passages. La magie est omniprésente, mais pas assez expliquée au lecteur. D'où vient-elle? Pourquoi certains la possèdent-ils et d'autres pas? Comment se développe-t-elle? A-t-elle besoin d'invocations, de rituels pour se manifester? Je suis parfois restée un peu sur ma faim de ce point de vue-là.

Ceci dit, cela ne m'a pas dérangée pour autant, puisque j'ai lu ce premier tome avec plaisir, et j'ai hâte d'entamer le deuxième, que je viens de recevoir et qui m'attend sagement au sommet de ma PAL.

Ma note : 16/20. Une bonne entrée en matière! Reste à voir si la suite apportera des réponses à mes questions…

Un petit extrait…

Quelque chose se rebella dans les entrailles de Sonea, qui resserra sa prise sur la pierre, la soupesa et constata avec plaisir qu'elle était lourde. Se tournant face aux magiciens, elle sentit la haine former une boule dans son estomac. Puisant de la force dans la rage d'avoir été jetée hors de chez elle ainsi que dans son ressentiment atavique contre les mages, elle jeta sa pierre sur celui qui avait parlé. Le caillou siffla dans les airs. Lorsqu'il approcha de la barrière invisible, Sonea pria pour qu'il la traverse et atteigne son but.
Un éclair de lumière bleue rida la surface invisible, et la pierre percuta la tempe du magicien avec un bruit mat. L'homme resta debout sans réagir, les yeux dans le vague, puis ses genoux se dérobèrent et son compagnon fit un pas en avant pour le rattraper.
Sonea en resta bouche bée. Alors que le magicien plus âgé étendait son ami sur le sol, les insultes des adolescents moururent et un silence de mort tomba sur la foule.
Les exclamations reprirent quand deux autres magiciens vinrent s'agenouiller à côté de leur compagnon. Les amis de Harrin – et bien d'autres dans la foule – poussèrent des vivats. Comme tout le monde murmurait au sujet de ce qui venait de se passer, le vacarme devint assourdissant.
Sonea regarda ses mains.
"Ça a marché. J'ai traversé le bouclier, mais c'est impossible, à moins…
À moins d'être un magicien."

Tome 1, La Guilde des magiciens, de Trudi Canavan

Tome 2, La novice

Ce que j'en avais pensé…

Il y a d'excellentes choses dans ce second tome de la Trilogie du magicien noir. L'intrigue suit son cours et continue de susciter l'intérêt du lecteur, de nouveaux pans de l'histoire ainsi que de nouveaux personnages sont peu à peu dévoilés, d'autres personnages restés jusque-là dans l'ombre sont mis plus en avant, le suspens monte en puissance, mais progressivement…

On ne peut que s'attacher au sort de Sonea, dont la vie n'est pas la plus rose mais qui fait preuve d'un courage exemplaire (trop, peut-être? Combien, dans sa situation, auraient craqué ou baissé les bras depuis longtemps?).

Une histoire secondaire se met en place en parallèle de la première, et qui s'avère tout aussi captivante. Elle vient rafraîchir un peu le récit principal, qui pourrait vite s'avérer étouffant par le fait que le lecteur se voit confiné au sein de la Guilde, mais aussi par le climat de violence qu'il y règne. Les aventures de Dannyl et Tayend sont captivantes, et ce dernier se montre particulièrement attachant.

Les seuls petits bémols que je vois à cette suite, ce sont peut-être quelques longueurs, même si elles sont minimes, et le fait que la magie est trop peu usitée. Elle pourrait à certains moments être mieux employée et pourrait même sauver certaines situations, mais on dirait que les mages ne pensent pas à s'en servir, c'est un peu décevant.

Ma note : 16/20, comme pour le précédent tome.

Un petit extrait…

Regin fit durer le plaisir.
– Pauvre Sonea. On doit être si seul quand on est le favori du haut seigneur. pas d'amis. Personne avec qui jouer. On a pensé que tu voudrais peut-être avoir de la compagnie. On pourrait jouer un peu. (Il se tourna vers un novice plus vieux.) À quoi on joue?
Le garçon eut un sourire mauvais.
– J'aimais ta première idée, Regin.
– Alors on joue à "la Purge"? (Il haussa les épaules.) Je pense que ce sera un bon entraînement pour plus tard. Mais je crois que nous n'allons pas pouvoir nous contenter de jolies lumières et de sorts de barrières pour extirper ce genre de vermine de l'université. (Il regarda Sonea et ses yeux s'étrécirent.) Nous allons devoir trouver des moyens plus expéditifs.
En entendant ces mots, Sonea fut gagnée par la colère, mais lorsqu'il leva les mains, l'incrédulité pris le dessus. Il n'oserait pas la frapper. Pas ici. Pas au sein de l'université.
– Tu n'oserais pas…
Il sourit.
– Non? (De la lumière sortit de sa main ; Sonea se protégea avec un sort bouclier.) Que vas-tu faire? Le dire à ton tuteur? Pour une raison ou pour une autre, je ne crois pas que tu le feras. À mon avis, tu as trop peur de lui.
Regin s'approcha et de l'énergie blanche sortit de ses paumes.

Tome 2, la novice, de Trudi Canavan

Tome 3, Le haut-seigneur

Ce que j'en avais pensé…

J'ai beaucoup apprécié ce grand final riche en suspens et en rebondissements inattendus.

L'évolution des personnages, qui était déjà intéressante à observer lors des deux précédents tomes, parvient à une sorte d'apothéose à laquelle le lecteur ne peut être que sensible.

Le style d'écriture aussi a évolué, selon moi. Je l'ai trouvé un peu plus fluide dans ce dernier opus.

Quoi qu'il en soit, je ne suis pas restée sur ma faim avec ce tome 3. Mes questions ont trouvé une réponse, et plus encore… C'est, en définitive, une saga à lire et à découvrir!

Ma note : 17//20

Un petit extrait…

La femme écarquilla les yeux d'un air horrifié en comprenant ce qu'il se passait. Son bouclier disparut, et ses genoux cédèrent. Sonea faillit perdre son emprise ; elle passa rapidement son bras libre autour de la taille de la femme. Mais la Sachakanienne était trop lourde, et Sonea la laissa glisser sur le sol.
Le pouvoir déferla en elle, puis s'arrêta brutalement. Elle retira sa main, et la femme tomba sur le dos. Les yeux de la Sachakanienne fixaient le néant.
Morte. Une vague de soulagement balaya Sonea. Ça a marché, pensa-t-elle. Ça a vraiment marché.
Puis elle regarda sa main. Dans le clair de lune qui se répandait à travers le toit en ruine, le sang qui couvrait sa paume semblait noir. Un sentiment glacé d'horreur s'empara d'elle. Elle se mit à tituber.

Tome 3, Le haut-seigneur, de Trudi Canavan

Une note générale pour cette trilogie fantasy : 16/20

[Chronique Fantasy] La trilogie du magicien noir, de Trudi Canavan - résumé de la série

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s