Top ten tuesday #6

(function(i,s,o,g,r,a,m){i[‘GoogleAnalyticsObject’]=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,’script’,’//www.google-analytics.com/analytics.js’,’ga’); ga(‘create’, ‘UA-59476001-3’, ‘auto’); ga(‘send’, ‘pageview’);
Top ten tuesday #6

Thème de la semaine : Les 10 livres qui vous ont exaspéré, fait lever les yeux au ciel.

  • Tintin au Congo de Hergé parce que c'est Tintin, de un, et parce que j'ai trouvé que ça frisait le racisme.
  • Femmes de l'autremonde. T1, Morsure de Kelley Armstrong parce que je n'ai pas du tout aimé l'écriture, et certains des personnages m'exaspéraient au plus haut point.
  • Le visage de la peur de Dean R. Koontz parce les "rebondissements" n'en étaient pas vraiment.
  • Les guerriers de la nuit de Graham Masterton parce que les "héros" ont des noms ridicules et doivent avoir l'air bien plus ridicules encore dans leurs armures.
  • La pierre de rêve, de C. J. Cherryh parce que trop de beau vocabulaire tue la poésie du récit.
  • 13 histoires diaboliques, de Douglas E. Winter parce que je trouve que la sélection des nouvelles n'est franchement pas terrible.
  • Aberzen, de Marc N'Guessan, parce que je n'ai franchement rien compris à l'histoire.
  • Cygne noir, de Richelle Mead, parce qu'il y a trop de scène de sexe, et qu'elles sont toutes bâties sur le même schéma, écrite avec les mêmes mots de vocabulaires, et que j'ai trouvé ça rasoir.
  • Le sphinx, de Graham Masterton parce qu'il émane de l'héroïne une telle sensualité qu'on aimerait bien une bonne scène coquine, mais qu'on reste sur sa faim… jusqu'à la fin!
  • Lumière froide, de Marvin Kaye, pour les mêmes raisons que le livre précédent, à l'exception près que l'héroïne est si gamine qu'on a envie de la secouer un peu.

5 réflexions sur “Top ten tuesday #6

  1. Ce ne sont pas nécessairement de mauvais livres, d’ailleurs les chroniques que j’en avais fait n’étaient pas forcément négatives, mais certains points m’ont effectivement fait lever les yeux au ciel, donc ils se sont retrouvés dans ma liste. Ceci dit, outre ces quelques points, certains d’entre eux valent quand même le détour. Je pense notamment aux Guerriers de la nuit de Masterton où on trouve de nombreux éléments originaux qui en valent la peine.

    J'aime

  2. A part Tintin, moi non plus je ne connais pas ou juste de nom. Comme tu le dis, il y’a parfois des moments où on lève les yeux sans forcément que ça ait été un abandon de livre 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s