Mon coin de tête de juillet 2015…

(function(i,s,o,g,r,a,m){i[‘GoogleAnalyticsObject’]=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,’script’,’//www.google-analytics.com/analytics.js’,’ga’); ga(‘create’, ‘UA-59476001-3’, ‘auto’); ga(‘send’, ‘pageview’);
Mon coin de tête de juillet 2015...

Aux moutons électriques…

Le sentiment de fer, de Jean-Philippe Jaworski

Retour au Vieux Royaume !

« J’ai quand même un ragot à vous servir, et du lourd ! Figurez-vous que ce n’est point avec moi que les elfes ont commencé à grenouiller dans les affaires de l’État. Bien loin de là ! Il y a deux bons siècles, déjà, au moment de l’Émancipation de Ciudalia, ils nous ont joué un tour à leur façon. Et les marles en tâtent tellement pour la barabille que l’un d’entre eux, sans même pointer son joli minois dans notre belle cité, nous a tous jetés dans une sacrée flanche ! Jugez-en par vous-même. »

En cinq nouvelles comme autant d’étapes dans l’histoire cruelle et tumultueuse du Vieux Royaume, le monde créé par Jean-Philippe Jaworski dans Janua Vera et Gagner la guerre — déjà des classiques de la fantasy.

Mon coin de tête de juillet 2015...
Véridienne. Récits du Demi-Loup T1, de Chloé Chevalier

Au bord de l’implosion, le royaume du Demi-Loup oscille dangereusement entre l’épidémie foudroyante qui le ravage, la Preste Mort, les prémisses d’une guerre civile, et l’apparente indifférence de son roi.

Les princesses Malvane et Calvina, insouciantes des menaces qui pèsent sur le monde qui les entoure, grandissent dans la plus complète indolence auprès de leurs Suivantes. Nées un jour plus tard que les futures souveraines auxquelles une règle stricte les attache pour leur existence entière, les Suivantes auraient dû être deux. Elles sont trois. Et que songer de la réapparition inopinée du prince héritier, Aldemor, qu’une guerre lointaine avait emporté bien des années auparavant ? Avec lui, une effroyable réalité rattrape le château de Véridienne, et le temps arrive, pour les Suivantes et leurs princesses, d’apprendre quels devoirs sont les leurs.

Mon coin de tête de juillet 2015...
Chasse royale. Rois du monde T2, de Jean-Philippe Jaworski

Voici neuf ans que le haut roi Ambigat m’a admis à la cour du Gué d’Avara. Voici neuf ans que j’ai trouvé ma place parmi les héros bituriges.

Toutefois, quoiqu’il demeure redoutable, le souverain vieillit. Sa force vitale s’épuise et les royaumes de la Celtique déclinent. Nos troupeaux sont malades. Nos blés pourrissent sur pied. Les jeunes fils du souverain meurent… La disette et le mécontentement grondent au sein des tribus. Si les dieux se sont détournés du haut roi, que feront les chefs des nations clientes ? Certains ne rêvent-ils pas de renverser Ambigat, de s’emparer du pouvoir, de restaurer la prospérité ?

Et moi, Bellovèse ! Moi qu’Ambigat a jadis privé de son père et de son royaume ! Moi qu’Ambigat a naguère voué à la mort ! Moi qu’Ambigat a fini par admettre parmi les siens ! Quel parti épouserai-je ? Deviendrai-je un chasseur de roi ? Ou serai-je le jeune roi traqué par la meute ?

Jean-Philippe Jaworski a suivi des études de lettres et enseigne le français en lycée, dans la région de Nancy. Il a collaboré au magazine Casus Belli, créé Tiers Âge, un jeu de rôle gratuit sur la Terre du Milieu, et Te Deum pour un massacre, un jeu de rôle historique sur les guerres de religion. Après Janua Vera, son premier recueil de fictions, et Gagner la guerre, son premier roman devenu best-seller, il poursuit son remarquable chemin avec cette série celtique.

NB. Volume 1 sur 2 de Chasse royale, qui a du être découpé en deux volumes pour des raisons techniques.

Mon coin de tête de juillet 2015...

Chez Denoël, collection Lune d'encre

Le fossoyeur, d'Adam Sternbergh

«Tous les cimetières sont pleins, depuis longtemps.»
Il se fait appeler Spademan, le Fossoyeur, presque un nom de super-héros. Vous ne saurez jamais son vrai nom. Il a été éboueur. Un jour, il a trouvé un bébé dans un sac-poubelle. Quelques années plus tard, sa femme est morte dans la série d’attentats radioactifs qui a vidé New York de ses habitants.
C’était il y a longtemps : une autre vie.
Maintenant, Spademan est tueur à gages. Il est resté dans les ordures, mais son salaire a considérablement augmenté. Il n’est pas sexiste : homme, femme, il s’en fout. Vos raisons, il s’en fout. D’ailleurs, le fric aussi il s’en fout.
Et quand on lui demande de tuer la fille du richissime prédicateur T.K. Harrow, une gamine qui vient tout juste d’avoir dix-huit ans, il n’y voit aucun problème. Mais dans la toile de Harrow, pour la première fois de sa sinistre carrière, Spademan n’est pas la plus grosse araignée.

Mélange foudroyant de roman noir et de cyberpunk, au style sec comme du vieil os, Le Fossoyeur est un uppercut qui en dit long sur la tentation nihiliste. Dès parution, Hollywood en a acquis les droits d’adaptation cinématographique.

Mon coin de tête de juillet 2015...

Au Livre de poche…

L'affaire du tarot, de Pieter Aspe

À Bruges, personne n'a oublié l'affaire du tarot, une série de crimes ayant pour cibles hautement symboliques des membres respectables de l'Église, de l'armée et de l'État, tous exécutés de trois balles dans le corps. Les meurtres, jamais élucidés, étaient tous signés d'une mystérieuse carte de tarot… Vingt ans plus tard, le commissaire Van In et son fidèle inspecteur Versavel, qui traversent une période creuse, décident de reprendre l'enquête de zéro. À peine ont-ils accédé à certaines informations qui ne figuraient pas dans le dossier de l'époque que le meurtrier au tarot frappe à nouveau. Les policiers auraient-ils ouvert la boîte de Pandore ? Sur fond de guerre des polices, de sexe, de secrets de famille et de scandales institutionnels, un des meilleurs romans du maître flamand du suspense.

Mon coin de tête de juillet 2015...

Chez l'Atalante…

Vagabonds des airs, de Camille Brissot

Le monde avait été redessiné par une série de catastrophes climatiques, les courants marins et les vents modifiés. Les anciennes cartes devenues obsolètes, les aventuriers pouvaient renaître… L’avenir de Tom Werenfeld était tout tracé : second du capitaine Peck, il hériterait de la frégate Odorante et la ferait à son tour courir sur les océans… Mais à la veille de ses dix-huit ans, une impulsion soudaine le pousse à tout quitter pour partir à la recherche de la mystérieuse corporation des Sculpteurs de chair, chirurgiens aux talents légendaires, disparus depuis des années. Héritière d’une lignée d’artistes de cirque célèbres dans le monde entier, Ila Malaga avait, quant à elle, toujours été persuadée qu’elle marcherait dans les pas de sa mère. La mort accidentelle de cette dernière a bouleversé sa vie, transformant l’AeroCircus où elle a grandi en une triste prison. Aussi, lorsqu’elle croise la route de Tom, n’hésite-t-elle pas à partir avec lui à la recherche des Sculpteurs de chair, dont on dit qu’ils ont su créer des hommes ailés…

Mon coin de tête de juillet 2015...
Les dames blanches, de Pierre Bordage

Une étrange bulle blanche d’une cinquantaine de mètres de diamètre est découverte un jour dans une bourgade de l’ouest de la France. Elle attire et capture Léo, trois ans, le fils d’Élodie. D’autres bulles apparaissent, grossissent, et l’humanité échoue à les détruire. Leur activité magnétique de plus en plus importante perturbe les réseaux électriques et numériques, entraînant une régression technologique sans précédent.Seule l’ « absorption » de jeunes enfants semble ralentir leur expansion…La peur de disparaître poussera-t-elle l’humanité à promulguer la loi d’Isaac ? Mais peut-on élever un enfant en sachant qu’il vous sera arraché à ses trois ans ? Camille, qui a elle-même perdu un fils, et son ami Basile, d’origine malienne – ufologue de son état – vont essayer de percer le mystère des dames blanches afin d’éviter le retour à la barbarie.

Un livre poignant, dans lequel Pierre Bordage donne toute la mesure de sa passion pour les grands mythes fondateurs de l’humanité et sa haine des fanatismes.

Mon coin de tête de juillet 2015...
Espoir-du-cerf, d'Orson Scott Card

Palicrovol prit la cité d'Espoir-du-Cerf, tua le roi et s'empara du royaume en violant Asineth, sa fille héritière, sur l'autel du Grand Cerf. Faute de cruauté, on ne saurait être roi. Mais faute de compassion mérite-t-on d'être roi? Palicrovol lui fit grâce de la vie. Et la vengeance d'Asineth serait effroyable.

Trois cents ans s'écouleraient avant que naquît Orem, en qui les dieux enchaînés investiraient à son insu leur dernier espoir…

Conte cruel et flamboyant, Espoir-du-Cerf est un joyau noir dans l'oeuvre d'Orson Scott Card. Sa fascination pour la trame des destinées féroces y trouve les accents envoûtants des légendes.

Mon coin de tête de juillet 2015...
Skarabapur. Les seigneurs des tempêtes, T3, de Kai Meyer

Sous l’impulsion de Maryam et grâce aux étranges pouvoirs de Jibril, un garçonnet blême et sans âge, les Seigneurs des Tempêtes lancent une grande offensive contre une armée djinn qui marche sur Bagdad, au mépris de la vie des esclaves humains qui l’accompagnent.

Pendant ce temps, à Bagdad, Khalis, le magicien de la cour, entraîne Tarik et Sabatea jusqu’à Skarabapur, la ville de verre pétrifiée, aux confins du désert, où les djinns ont concentré le pouvoir du Troisième Vœu. Mais Tarik est-il seulement Tarik ? Le Fou aux Cicatrices semble avoir investi son esprit dans l’unique but de parvenir à Skarabapur, lui aussi.

Au terme d’un voyage périlleux, ils atteignent la ville, alors qu’une imposante tempête s’annonce. Le Troisième Vœu devient alors l’enjeu d’une lutte achar­née. De lui dépend la survie des djinns et de l’humanité. De lui, ou plutôt de celui qui s’en emparera le premier…

Mon coin de tête de juillet 2015...

Chez Mnemos…

Dragonhaven, de Robin McKinley

LE PREMIER LIVRE JEUNESSE DE MNÉMOS !

Le parc naturel de Smokehill et ses habitants légendaires.

Jake y vivra à 15 ans la plus extraordinaire des rencontres…

De celles qui bouleversent une vie pour toujours !
À travers l’amitié de Jake et son dragon, Robin McKinley explore les sentiments fort d’un adolescent vis à vis du monde, de son père, de la science et de l’humanité.

« D’une grande justesse sur les émotions, la biologie, le langage et les relations amour/haine entre la science et les humanités. Vraiment magnifique. » Kirkus Review

« McKinley décrit tellement bien son univers que ses lecteurs espèrent passer leurs prochaines vacances dans le parc naturel de Smokehill. » Publishers Weekly

Née en 1952 dans l’Ohio, lauréate du World Fantasy Award et du Mythopoeic Award pour son rôle éminent dans la fantasy contemporaine, Robin McKinley est surtout connue pour son travail de réécriture des mythes et fables classiques – La Belle et la Bête, Pégase et bien d’autres figures fondatrices du genre auxquelles elle confère une sensibilité toute personnelle.

Mon coin de tête de juillet 2015...

Chez Scrineo…

Enoch. La voie des oracles, T2, d'Estelle Faye

Poursuivis par les hommes d’Aedon, Thya, Enoch et Aylus fuient dans les terres barbares…

Sur les routes, les trois acolytes vont découvrir un monde très divers, coloré, fabuleux, où des magies et des mystiques plusieurs fois centenaires côtoient des aspirations farouches à la liberté. Un monde plus vaste et plus étrange que tout ce qu’ils auraient pu imaginer.

Au cours de ce nouveau voyage, Thya et Enoch vont à nouveau être mis à l’épreuve, et se révéler, ou se perdre…. Avec, en fond, la menace grandissante d’Aedon, soutenu cette fois par un nouvel allié surnaturel…

Mon coin de tête de juillet 2015...

Chez Bragelonne…

L'héritier. Haut-Royaume T2, de Pierre Pevel

La Garde d’Onyx, garante de l’autorité du souverain, est en deuil. Après les derniers événements qui ont déchiré le Haut-Royaume, le prince Alan a pris le commandement de ces hommes, et nombreux sont ceux désireux de rejoindre leurs rangs. Mais la reine, aussi ambitieuse qu’impitoyable, est bien décidée à gouverner à la place de son époux mourant. Menacé par la guerre civile et les luttes de pouvoir, le Haut-Royaume ne cesse de se fragiliser… Les desseins du Dragon du Destin sont obscurs, mais finissent toujours par s’accomplir.

Mon coin de tête de juillet 2015...
La renégate. Les chroniques du magicien noir T2, de Trudi Canavan

Lorkin vit désormais au Sanctuaire, où il essaie de comprendre la société des Traîtresses et le fonctionnement de leur magie unique, car il les soupçonne de nourrir de sombres ambitions. De son côté, Sonea continue de chercher le renégat Skellin. Mais l’influence de ce dernier s’étend bien plus loin qu’elle le craignait. Au Sachaka, Dannyl a perdu le respect de l’élite locale et est préoccupé par l’arrivée du nouvel ambassadeur – un homme qu’il ne connaît que trop bien. Pendant ce temps, à l’université, deux novices s’apprêtent à rappeler à la Guilde que, parfois, l’ennemi le plus redoutable vient de l’intérieur…

Mon coin de tête de juillet 2015...
La moitié d'un monde. La mer éclatée T2, de Joe Abercrombie

Parfois, les filles sont bénies par la guerre. C'est le cas d'Épine. Espérant venger la mort de son père, elle ne vit que pour se battre. Mais la voilà accusée de meurtre par l'homme qui lui a appris à tuer. C'est alors que Yarvi, ministre du Gettland et maître de la manipulation, lui propose un marché qu'elle ne peut refuser. Contrainte de prendre part à ses manipulations politiques, Épine va traverser la moitié du monde en quête d'alliés contre l'impitoyable Haut Roi. Accompagnée d'un guerrier qui déteste la violence, elle découvre aussi le prix du sang et l'art de la tromperie. Épine ne serai-elle qu'un pion pour les puissants, ou parviendra-t-elle à tracer son propre chemin ?

Mon coin de tête de juillet 2015...

Chez Fleuve…

Pandemia, de Franck Tilliez

Comme tous les matins, Amandine quitte sa prison de verre stérile pour les locaux de l’institut Pasteur. Sa mission du jour : se rendre à la réserve ornithologique du Marquenterre, en baie de Somme, pour y procéder à des prélèvements sur trois cadavres de cygnes.

Le même matin, les corps d’un homme et de son chien sont retrouvés dans les feuilles mortes de la forêt de Meudon. Mais la scène semble improbable, et d’autres ossements sont bientôt repêchés dans les eaux de l’étang voisin.

Pendant ce temps, les cas de grippe se multiplient dans toute la région. Un virus à la souche non identifiée, coriace au point d’en être mortel, et capable de faucher les hommes les plus robustes, comme certains increvables du 36, quai des Orfèvres.

Pour cette nouvelle affaire qui va les mener jusqu’en Pologne, sous l’eau mais aussi dans les airs, Sharko et Lucie vont devoir affronter le plus monumental des enjeux : la préservation de l’espèce humaine.

Mon coin de tête de juillet 2015...

Chez Glénat…

Pépin Cadavre T1, de Caramantran

Le jeune Sebastian Melmoth est un détective de l’étrange ! Son agence occulte, « Pépin Cadavre », a pour mission de chasser les esprits du monde parallèle d’Asper qui sèment la panique dans le monde réel. Et grâce à sa large connaissance des remèdes, de la science et de la magie, il n’y en a pas beaucoup qui lui résistent ! Sauf que Sebastian déchante un peu lorsqu’il apprend qu’il va devoir renvoyer le redoutable Caramantran : un esprit divin qui, à l’approche de flammes, devient force primitive, chaos et renaissance brute par la désolation… tout un programme !

Avec Pépin Cadavre, la collection « Tchô! L’aventure… » inaugure ici un nouveau héros courageux et attachant qui évolue dans un univers fortement inspiré des œuvres de Miyazaki, empreint de fantastique, de créatures étranges et de mystères !

Mon coin de tête de juillet 2015...
Gigantomachia, de Kentaro Miura

Dans la mythologie grecque, la Gigantomachie narre la lutte épique des Dieux, menés par Zeus, contre la révolte des géants, frères des Titans et fils de Gaia. Dans ces récits, Zeus remporte la victoire en faisant notamment appel à Héraclès, car seul un humain pouvait battre les géants.
Kentaro Miura, auteur du mythique Berserk, s’empare de cette légende et livre ici un récit similaire qu’il s’amuse à placer néanmoins 100 ans dans le futur. Delos, un ex lutteur, mené par Prome, une mystérieuse jeune fille, se voit transporté dans l’avenir afin de lutter contre les forces insectoïdes du géant Alcyon.
Ce one-shot, créé en 2013, est la première réalisation de l’auteur hors Berserk depuis 20 ans. On y retrouve tout son talent, maturé de ses décennies de travail sur sa série principale, tant dans la conduite de l’histoire que dans la créativité du dessin.

Mon coin de tête de juillet 2015...

Chez Kana…

Black Butler artbook, de Yana Toboso

Cet artbook est constitué d’images issues du manga mais aussi des dessins de la jaquette japonaise, des réalisations de Yana Toboso pour des événements ainsi que des dessins créés spécialement pour la fabrication de goodies.

La fin de l’artbook comporte une explication de l’auteure sur la réalisation de chaque dessin !

Mon coin de tête de juillet 2015...
Black Butler book of circus T1, de Yana Toboso

Partout où le cirque de l’Arche de Noé passe, des enfants disparaissent. Afin d’apaiser le chagrin de la reine Victoria lié à ces disparitions, le limier de la reine, Ciel, et son fidèle diable de majordome sont sur l’affaire. Maintenant que ce mystérieux cirque arrive à Londres, le temps est venu pour nos deux compagnons d’y effectuer une petite visite.

Mon coin de tête de juillet 2015...
Seraph of the end, T2

Yûichiro est enfin devenu aspirant soldat de la brigade Gekki.
Il se retrouve cependant dans la même classe que le fougueux Kimizuki qu’il va devoir affronter afin d’obtenir une arme démoniaque de rang supérieur ! D’autre part, Mikael, qui était supposé mort, réapparaît ! Est-il du côté du bien ou du mal ?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s