Cygne noir. Tome 2, Reine des ronces, de Richelle Mead

Cygne noir. Tome 2, Reine des ronces, de Richelle Mead

En résumé…

Eugénie est devenue reine des Terre-de-Daléa. Mais ça n'a rien d'une vie de château. Son royaume est en ruine, tout comme sa vie sentimentale… Et il y a toujours cette prophétie qui annonce que son premier né détruira l'humanité. Pour l'heure Eugénie s'inquiète. Des jeunes filles sont enlevées en Outremonde et tous s'en contrefichent y compris les hommes de sa vie. Qu'est-ce que ça cache ?

Ce qui m'a attirée vers cette lecture…

Les mêmes raisons que pour le Tome 1, plus le fait que ce dernier m'a plu et que j'avais envie de connaître la suite…

La première phrase…

"Les gamins capables de se servir d'une lame ou d'un flingue courent les rues ; c'est triste, mais c'est comme ça."

Cygne noir. Tome 2, Reine des ronces, de Richelle Mead

Un Tome 2 riche en rebondissements…

On peut dire que j'ai aimé ce tome 2 autant que le tome 1, ce qui est un bon premier point!

On y retrouve une Eugénie au sommet de sa forme, ou presque… En tout cas, toujours pleine de vie et dotée d'une langue bien pendue! Sa vie sentimentale connaît des hauts et des bas, ça, on commence à y être habitués, sa double vie n'est pas évidente à assumer, ça aussi on connaît. On devient même carrément blasés à cause des nombreuses scènes de fesses… Mais bon, oui, ça fait partie du charme de l'histoire 🙂

Le petit plus de ce second tome, par rapport au premier, c'est l'intrigue bien ficelée et palpitante que Richelle Mead nous propose. La grande différence? Eugenie n'officie plus de son univers pour aider ses semblables humains, mais va mener son combat à partir de l'Outremonde, pour aider ses sujets Etincelants. C'est ce qui rend cette histoire si intéressante, parce que pour parvenir à ses fins, elle va devoir aller à l'encontre de son instinct premier qui est de protéger et de servir les humains. Ce n'est pas facile pour elle, mais en justicière honnête, elle saura faire la part des choses entre ceux qui ont besoin de son aide, et ceux qu'il faut punir, doivent-ils être humains…

Sur un autre plan, le personnage d'Eugenie évolue sensiblement grâce au travail qu'elle effectue sur ses pouvoirs outremondiens. Est-ce pour un bien ou est-ce pour mieux suivre les traces de son père le Seigneur de l'orage? Seul les tomes suivants nous le diront… Ce qui est ici important, c'est que l'apprentissage de ces pouvoirs rend son personnage encore plus déchiré entre deux facettes de sa personnalité, l'Eugénie qui voudrait rester humaine et continuer son job de chaman, et l'Eugénie qui ne peut s'empêcher d'utiliser sa magie parce qu'elle sent que ça lui fait du bien. On se demande jusqu'à la fin qu'elle part d'elle-même l'emportera.

Eugénie en mouvement…

Sur un autre plan, le personnage d'Eugenie évolue sensiblement grâce au travail qu'elle effectue sur ses pouvoirs outremondiens. Est-ce pour un bien ou est-ce pour mieux suivre les traces de son père le Seigneur de l'orage? Seul les tomes suivants nous le diront… Ce qui est ici important, c'est que l'apprentissage de ces pouvoirs rend son personnage encore plus déchiré entre deux facettes de sa personnalité, l'Eugénie qui voudrait rester humaine et continuer son job de chaman, et l'Eugénie qui ne peut s'empêcher d'utiliser sa magie parce qu'elle sent que ça lui fait du bien. On se demande jusqu'à la fin qu'elle part d'elle-même l'emportera.

Par ailleurs, Eugenie va connaître des évènements traumatisants (je ne dirai pas lesquels, je spoile déjà beaucoup trop…) qui vont faire évoluer sa psychologie de manière significative.

Une fin époustouflante…

La cerise sur la gâteau, j'ai tellement accroché aux cent dernières pages, j'avais tellement envie de connaître le fin mot de l'histoire, que j'ai tout dévoré en un rien de temps! Pour ceux qui ne l'ont pas encore lu, si vous accrochez "bof" avec le gros du récit, attendez la fin, ça en vaut vraiment le coup… Mais je ne dirai rien! Non non, pas un mot…

En résumé…

Les petits plus…

  • Une histoire palpitante et bien ficelée.
  • L'évolution du personnage d'Eugenie.
  • La fin à couper le souffle.

Les petits moins…

  • Trop de scènes de fesses inutiles.
  • La redondance de certains thèmes, et encore, ça ne gène pas outre mesure.
  • La vie sentimentale chaotique d'Eugenie.
Ma note : 8,5/10

Lecture très divertissante :-)

Lecture très divertissante :-)

Lu dans le cadre du Challenge Mythologies du monde, catégorie Anges, démons, esprits et autres créatures de légende

Lu dans le cadre du Challenge Mythologies du monde, catégorie Anges, démons, esprits et autres créatures de légende

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s