Le retour du dieu mort – Michael Moorcock

http://browse.deviantart.com/#/art/Elric-of-Melnibone-162927002?hf=1

http://browse.deviantart.com/#/art/Elric-of-Melnibone-162927002?hf=1

L'illustration est réalisée par Isra2007 (pêchée sur Deviantart.com)

Dans ma lancée du challenge "Un mot, des titres" où le mot à trouver ce mois-ci est "mort", je me suis décidée à lire cette nouvelle de Michael Moorcock, tirée de "La grande anthologie de la Fantasy". On y retrouve le personnage clé de Moorcock, Elric l'albinos, qui n'a pas changé d'un poil, toujours en proie à son destin ténébreux dicté par des dieux plutôt sadiques.

Il semblerait que la nouvelle soit tout droit tirée du roman "Stormbringer" qui fait partie du cycle d'Elric. Bien que je les ai lus (il y a fort longtemps, dans une galaxie lointaine), je ne me souviens pas de ce passage-là. Le temps a-t-il émoussé mes souvenirs et ceci est-il bel et bien une nouvelle annexe au cycle, seule une relecture attentive me l'apprendra.

Elle m'en a donné envie, d'ailleurs, cette nouvelle, car le style de cet auteur est inimitable et le charme de ses histoires ne prend jamais de rides. Possédant le cycle complet en format Omnibus, je sens fort bien que cet été sera placé sous le signe d'Elric le Melnibonéen…

J'ai pris un réel plaisir à prendre part au suspens de cette nouvelle où la femme d'Elric, Zarozinia, est enlevée par des hommes semblant être guidés par une force surnaturelle, probablement un dieu du chaos. Elric met tout en place pour la retrouver, mais il ne sait où elle a été emmenée, ni par qui, et encore moins pourquoi. Par la bouche d'un des agresseurs de sa femme, il découvrira une étrange prophétie qui illuminera peu à peu les ténèbres qui entourent son destin funeste.

Un petit bonus supplémentaire sera offert à cette nouvelle pour la superbe description des batailles et des scènes sanglantes (juste ce qu'il faut pour bien se représenter l'action, sans toutefois virer dans le goremageddon absolu), l'imagination dont fait preuve l'auteur pour la description des créatures de combat, et le prestige qu'il parvient à insuffler à ses personnages.

Note : 8,5/10

Le retour du dieu mort - Michael Moorcock

Nouvelle tirée du livre "La grande anthologie de la Fantasy", établie par Marc Duveau (Omnibus, 2003).

Le retour du dieu mort - Michael Moorcock

Cette nouvelle a été lue dans le cadre du challenge "Je lis des nouvelles et des novellas".

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s